Et si un violon nous propulsait dans l’infini de l’univers ?

Et si un violon nous propulsait dans l’infini de l’univers ?

If a violin sent us into the infinity of the universe?

Des doigts magiques, un sourire aussi beau que le plus beau des levers de soleil, un cœur rempli d’amour ce sont des poèmes que j’ai envie de t’envoyer. Tu m’inondes avec ta musique et j’aimerais en faire autant avec mes mots.

La musique, je sais aussi et il y en a une qui t’attend, elle porte désormais ton nom.

La vie est mal faite parce que souvent, les gens que l’on aime se trouvent à l’autre bout du monde mais les rêves de retrouvailles sont porteurs d’espoir.

Jeune Florescu tu es doué et tu as entre tes doigts de la magie ne la gaspille surtout pas  et attends-moi, j’arrive ; on a tellement de choses à partager.

Des images de tendresse en voici avec ce magnifique enfant Roumain que je ne me lasse de contempler et qui me fait la gentillesse de son amitié.

Sans le savoir, avec ces images tu m’as fait un magnifique cadeau.

A toi Rares Mihai

Magic fingers, a smile as beautiful as the most beautiful sunrise, a heart filled with love these are poems that I want to send you.

You flood me with your music and I would like to do the same with my words. Music, I also know and there is one waiting for you and it now bears your name.

Life is badly done because often the people we love are on the other side of the world but dreams of reunion bring hope.

Young Florescu you are gifted and you have magic in your fingers, don’t waste it and wait for me, I’m coming, we have so much to share.

Here are images of tenderness with this magnificent Romanian child whom I never tire of contemplating and who made me the kindness of his friendship.

Without knowing it, with these images you gave me a wonderful gift.

For you my friend

Corruption, traite d’êtres humains et mafia en bande organisée : L’interview censurée de Donald Trump

Corruption, traite d’êtres humains et mafia en bande organisée

L’interview censurée de Donald Trump (Version Française)

Beaucoup d’actes répréhensibles présumés ont été découverts par le FBI et des officiels du renseignement, jusqu’à ce que Richard Grenell directeur par intérim du renseignement national soit en place.

Fils de Pangolin:

Radio Quebec, Le média du peuple : Entretien avec Alexis Cossette-Trudel

“Pour toutes celles et ceux qui ne sont pas des moutons”

Amélie Paul interroge Alexis Cossette-Trudel pour nous.

Avec le succès de sa chaîne Youtube « Radio-Québec », Alexis Cossette-Trudel est devenu le Patriote chouchou de toute la francophonie.

Alors qu’il nous fait un bon condensé des sujets principaux de l’heure (la pandémie, les statistiques frauduleuses, la mondialisation, la politique américaine, Donald Trump, Obamagate, la corruption des médias, etc.), il nous fait également découvrir une autre facette de sa personnalité…

Mise en ligne : Stéphane Guibert / Finalscape

5 G : Vers la fin des libertés individuelles ?

5 G : Vers la fin des libertés individuelles ?

Pas d’études sérieuses sur les retombées environnementales ni sur les répercutions sanitaires, la 5 G pose de sérieux problèmes.

Ses produits inondent la planète, ses fleurons industriels ont laminé la concurrence. Cette ascension fulgurante, l’Occident ne l’a pas vu venir.

“Chine, stratégie d’une conquête”

Crédit vidéo : France télévisions

Et si un violon nous propulsait dans l’infini de l’univers ?

Et si un violon nous propulsait dans l’infini de l’univers ?

If a violin sent us into the infinity of the universe?

Des doigts magiques, un sourire aussi beau que le plus beau des levers de soleil, un cœur rempli d’amour ce sont des poèmes que j’ai envie de t’envoyer. Tu m’inondes avec ta musique et j’aimerais en faire autant avec mes mots.

La musique, je sais aussi et il y en a une qui t’attend, elle porte désormais ton nom.

La vie est mal faite parce que souvent, les gens que l’on aime se trouvent à l’autre bout du monde mais les rêves de retrouvailles sont porteurs d’espoir.

Jeune Florescu tu es doué et tu as entre tes doigts de la magie ne la gaspille surtout pas  et attends-moi, j’arrive ; on a tellement de choses à partager.

Des images de tendresse en voici avec ce magnifique enfant Roumain que je ne me lasse de contempler et qui me fait la gentillesse de son amitié.

Sans le savoir, avec ces images tu m’as fait un magnifique cadeau.

A toi Rares Mihai

Magic fingers, a smile as beautiful as the most beautiful sunrise, a heart filled with love these are poems that I want to send you.

You flood me with your music and I would like to do the same with my words. Music, I also know and there is one waiting for you and it now bears your name.

Life is badly done because often the people we love are on the other side of the world but dreams of reunion bring hope.

Young Florescu you are gifted and you have magic in your fingers, don’t waste it and wait for me, I’m coming, we have so much to share.

Here are images of tenderness with this magnificent Romanian child whom I never tire of contemplating and who made me the kindness of his friendship.

Without knowing it, with these images you gave me a wonderful gift.

For you my friend

 

Culture & Cinéma : Jan Hammer

Culture & Cinéma : Jan Hammer

Longtemps utilisé sur Finalscape dans ses intros, Jan Hammer, c’est de l’énergie et de l’or en barre

Long used on Finalscape in its intros, Jan Hammer, it’s energy, gold and platinum

Quand la musique est bonne, la nuit peut durer pour toujours. Merci à tous ces musiciens de génie pour les rêves qu’ils nous procurent car sans eux, la vie serait bien fade. / Thank you to all these genius musicians for the dreams they give us because without them, life would be bland.

Jan Hammer est un compositeur et musicien tchèque né le  à Prague (Tchécoslovaquie, aujourd’hui République tchèque).

Au fait des innovations instrumentales de l’époque (Fender Rhodes, Minimoog, Oberheim, Hohner D6 Clavinet et autres synthétiseurs des années 1970), il aborde principalement le jazz fusion.

Jan Hammer is a Czech composer and musician born April 17, 1948 in Prague (Czechoslovakia, now the Czech Republic). Aware of the instrumental innovations of the time (Fender Rhodes, Minimoog, Oberheim, Hohner D6 Clavinet and other synthesizers of the 1970s), he mainly tackled jazz fusion.

When the music is good, the night can be  forever.

Merci au label MCA Records pour son aimable autorisation.

Many thanks to MCA Records for the kindly permission.

Jan Hammer : “Crockett’s theme” (Extended version)

Jan Hammer : “Crockett’s theme” (Live)

Jan Hammer : “Forever tonight” (Extended version)

Stéphane Guibert pour Finalscape, Jan Hammer et MCA Records

Culture & Cinéma : En France, il y a “Incroyables talents” et la Roumanie n’est pas en reste

Dernière mise à jour, last update : 09/07/20 – 07:05 –

Culture & Cinéma : En France, il y a “Incroyables talents” et la Roumanie n’est pas en reste

Culture & Cinema: In France, there are “Incredible talents” and Romania is not to be outdone

Regardez ce gosse, il défie la gravité et j’ai le bonheur de le connaitre

Look at this kid, he defies gravity and I’m lucky to know him

Rares Mihai Florescu, il nous vient de Roumanie et il nous enchante comme un diamant tombé du ciel. / Rare Mihai Florescu, it comes from Romania and it enchants us like a diamond fallen from the sky.

Merci gamin pour ces belles images. / Thank you kid for these beautiful images.

Stéphane Guibert pour Finalscape et Rares Mihai Florescu

FRANCE : MAINTIEN DE L’ORDRE : LES RÉVÉLATIONS INÉDITES D’UN POLICIER

[ Osons Causer héberge Le Vent Se Lève ]

Merci pour le courage et la sincérité, chapeau bas et respect à ce gars.

Cette vidéo est sauvegardée en dur parce que je pense qu’elle ne va pas faire long feu sur les réseaux sociaux. Elle est uploadée sur VK, un réseau social Russe qui ne m’a jamais fait faux bond avec plus de 5’000 vidéos en ligne contrairement à ceux qui prétendent être une démocratie. Merci VK et merci à la Russie pour cette marque de confiance.

Je ne sais pas pour vous mais en ce qui me concerne, ce monde déraille complètement et nous allons droit à la catastrophe. Je plains sincèrement les gosses d’aujourd’hui … Mais bon, restons naïfs et que notre deni l’emporte n’est-ce pas ?

Stéphane Guibert / Finalscape

Le dialogue exclusif entre un CRS lanceur d’alerte et l’une des figures des gilets jaunes. Casseurs, racisme, violences policières : ils s’affrontent normalement sur le terrain, ils ont aujourd’hui décidé d’en discuter.

Le policier Laurent Nguyen prend des risques considérables en acceptant de s’exprimer sur Le Vent Se Lève aujourd’hui. Poursuites judiciaires ou révocation, libérer la parole en tant que policier a un prix.

À partager en masse.

Avec Maxime Nicolle et Laurent Nguyen, présenté par Salomé Saqué.

Réalisation : Yoann Garel et Jalil Naciri
Cadrage : Kévin Pez, Jalil Naciri et Leïla Naciri
Son : Pierre Lemaire
Montage : Yoann Garel
Habillage : Raphaël Martin

Chute vertigineuse des visites sur Finalscape, la censure dans la meilleure de sa forme

Chute vertigineuse des visites sur Finalscape, la censure dans toute sa forme !

Visitors fall on Finalscape, censorship in all its beauty !

Il fallait s’y attendre un jour ou l’autre : on se retrouve à la veille de la seconde guerre mondiale où ton voisin te dénonçait pour un morceau de pain en trop. Du fashisme, on passe à la dictature sanitaire. Corona virus de mes couilles tu as bon dos ! Attendez le mois de septembre et c’est à ce moment que tout va exploser. Réjouissez-vous !

Vous discutez et commentez mais je pense que vous n’êtes pas conscient de ce qui se pointe sur le coin de votre gueule !

Je t’envoies la sauce et j’en ai rien à battre !

Monde de merde !

G.S / Finalscape

It was to be expected sooner or later: we find ourselves on the eve of the Second World War when your neighbor denounced you for an extra piece of bread. From fashism, we pass to the health dictatorship. Corona virus of my balls you look good. Wait until September and that’s when everything will explode. Rejoice!

You discuss and comment but I think you have no idea what is happening to you.

I send you the sauce and I have nothing to beat!

Shit world!

G.S / Finalscape

Culture et Cinéma : Patrick Cowley, entre la disco et la New wave

Culture et Cinéma : Patrick Cowley, entre la disco et la New wave. Tu es parti beaucoup trop vite

Culture and Cinema: Patrick Cowley, between disco and New wave. You left way too fast

Une anthologie rend justice à ce pionnier du disco électronique américain, dont le génie n’a longtemps été reconnu que comme un sous-produit de la culture gay.

An anthology does justice to this pioneer of American electronic disco, whose genius has long been recognized only as a by-product of gay culture.

Patrick Cowley (1950-1982) fait partie de ces pionniers sans veine dont l’histoire officielle de la musique électronique rechigne encore à reconnaître l’apport. Sans doute parce que le domaine musical dans lequel il avait choisi d’innover – le disco électronique – ambitionnait en premier lieu d’être validé dans le milieu très spécifique des clubs gays californiens du début des années 80. Sûrement qu’il est décédé beaucoup trop tôt, du sida, à une époque où on l’appelait encore «peste gay», pour perpétuer sa carrière et ses inventions.

Le genre dont on lui attribue la paternité, surtout, la Hi-NRG, est encore considéré comme une dégénérescence tardive et dopée au speed d’un disco subclaquant, seulement agréé sur la frise des musiques de danse américaines pour avoir rempli l’espace vacant entre la fin du disco de la côte Est et la naissance de la house à Detroit et à Chicago.

Cowley était pourtant bel et bien un pionnier, à égalité ou presque avec Giorgio Moroder. Il suffit d’écouter n’importe lequel de ses hits (notamment ceux produits pour les divas Sylvester et Paul Parker), d’en apprécier la précision plastique, puis de regarder quand ils ont été produits pour comprendre dans quelle mesure il était en avance sur son temps et pourquoi il est cité systématiquement comme une influence majeure par New Order, les Pet Shop Boys ou Ian Levine (DJ anglais qui fut le premier à copier le son Cowley en produisant le bien nommé High Energy d’Evelyn Thomas).

“Megatron man” (Avec l’aimable autorisation du label Megatone Records.)

Stephane Guibert / Finalscape

Patrick Cowley (1950-1982) was one of those pioneers without luck, whose official history of electronic music is still reluctant to recognize its contribution. Probably because the musical field in which he had chosen to innovate – electronic disco – first sought to be validated in the very specific milieu of Californian gay clubs in the early 80s. Surely he died a lot too early, from AIDS, at a time when it was still called “gay plague”, to perpetuate his career and his inventions.

The genre which is credited with paternity, especially, the Hi-NRG, is still considered as a late degeneration and boosted by the speed of a subdued disco, only approved on the frieze of American dance music for having filled the vacant space between the end of East Coast disco and the birth of house music in Detroit and Chicago.

Cowley was however a pioneer, tied with Giorgio Moroder. You just have to listen to any of his hits (especially those produced for the divas Sylvester and Paul Parker), to appreciate their plastic precision, then to look at when they were produced to understand how far he was ahead on his time and why he is systematically cited as a major influence by New Order, the Pet Shop Boys or Ian Levine (English DJ who was the first to copy the Cowley sound by producing the aptly named High Energy by Evelyn Thomas).

“Megatron man” (Many thanks  to Megatone Records for the kindly permission.)

Stephane Guibert / Finalscape