Culture & Cinéma : La fusion entre deux âmes cosmiques

Didier Marouani et Evgeny Khmara

“La symbiose musicale de notes universelles”

Des tréfonds de mon âme et de mes rêves, depuis ma plus tendre enfance et jusqu’à l’aboutissement de mon être sur cette planète tu fais partie de mes repaires, de mes images et de mes voyages. Nos notes se confondent et se mêlent en un aboutissement harmonieux et solennel.

“Let me know the wonder” c’est non seulement le partage abouti d’une musique mais aussi et surtout l’amour d’un petit prince et d’une étoile qui se trouve quelque part dans l’univers.

Pour Didier Marouani et Evgeny Khmara

Message de Didier Marouani  :

J’ai rencontré Evgueny en 1995 à Kiev.

A la fin d’un concert ses parents ont réussi à se faufiler dans les coulisses, sont venus vers moi et m’on dit que ce garçon de 6 Ans jouait du piano et avait appris à jouer seulement avec ma musique!!!!

Très ému, je les ai fait rentrer dans ma loge où se trouvait seulement une Table en bois. Il s’est mis à chanter tout en jouant avec ses doigts mes musiques. C’était très étonnant.

Je les ai invités à venir le lendemain à l’hôtel ou j’avais un piano à queue dans mon appartement. Il s’est mis au piano et m’a joué 5 ou 6 titres de SPACE avec une telle sensibilité. J’étais tellement surpris et ému. Je lui ai longuement parlé en lui disant que la musique de Space était jolie mais qu’il fallait absolument qu’il joue mes grands copains pour grandir (CHOPIN, BEETHOVEN, MOZART etc…) et qu’il allait devenir un Virtuose.

Et je lui ai promis ce jour là que lorsqu’il sera devenu un Virtuose, je l’inviterai à venir avec nous sur scène. Ses yeux étaient humides et il ne le croyait pas!!! 6 and après il m’a envoyé une vidéo et il était sur le chemin de devenir Virtuose.

J’ai eu la grande chance de pouvoir tenir ma promesse et je l’ai invité à 12 Ans pour venir jouer dans le plus grand Festival d’Ukraine « TAVRIA Games » à Kherson.

Après je l’ai invité à jouer dans différents concerts, à Moscou au Kremlin, ODESSA, Dniepro. Aujourd’hui il est devenu une vedette reconnue et très aimée en Ukraine et commence à attaquer l’International. Une histoire si belle de pouvoir rendre aussi l’aide que Johnny, Claude François et Joe DASSIN m’ont apporté quand je débutais en tant que chanteur.

Depuis on a joué ensemble souvent. Je suis allé il y a 2 Ans assister à son premier grand concert avec un Symphonic. Ce que tu as vu. Il m’a demandé de jouer avec lui et bien sûr j’ai accepté et le Public nous a fait un grand succès. Tout le monde en Ukraine sont au courant de notre amitié Filiale!!!!

Didier Marouani

Mise en ligne : Stéphane Guibert / Finalscape

Manipulations : Ces images qui émeuvent si bien l’opinion publique

Ces images qui manipulent si bien l’opinion publique

Le cheval de Troie à encore de beaux jours devant lui !

À partir du moment où tu cherches une autre vérité que la version officielle, aux yeux du plus grand nombre tu es un hérétique et le troupeau te catapulte dans la complosphère.

Stéphane Guibert / Finalscape / VK

Climat : GRETA THUNBERG: MICHEL ONFRAY RÉPOND AUX CRITIQUES DANS “DIE WELT”

Le réchauffement climatique devenu religion, et Gretta Thunberg  ainsi que son staff ajoutent un chapitre au 1984 d’Orwell.

Michel Onfray vient de répondre au journal berlinois Die Welt au sujet de son récent texte polémique sur Greta Thunberg. Nous reproduisons la version française de l’interview éditée originalement en langue allemande.

Die Welt: Pourquoi Greta Thunberg vous agace-t-elle tellement?

Michel Onfray: Elle ne m’agace pas du tout: les bêtises des enfants sont toujours la faute des parents ou des adultes qui les entourent. A seize ans, personne ne dispose d’une pensée propre. A cet âge, on régurgite de la nourriture avec laquelle les adultes nous ont gavés. Personne n’échappe à cette loi. Dès lors, se pâmer devant la ventriloquie d’une jeune fille qui débite les discours que des adultes lui écrivent est un signe de nihilisme! J’en veux moins à cette jeune fille qu’à ceux qui l’instrumentalisent. Les adultes aiment l’entendre dire ce qu’ils lui ont appris depuis que le capitalisme a compris l’opportunité de l’écologie comme argument publicitaire pour faire ses bénéfices considérables. Qui ne souhaite aujourd’hui consommer et acheter propre, écoresponsable, bio, traçable, free carbone, etc?

DW: Elle pourrait très probablement être candidate au prix Nobel de la Paix. Serait-elle une bonne candidate?

MO: Elle est au lycée, n’a pas encore le bac, fait la grève de l’école, et va bientôt être nommée docteur honoris causa d’une université belge… Je propose qu’on la nomme tout de suite présidente d’un gouvernement mondial selon le souhait de Jacques Attali et que, dans la foulée on lui décerne le prix Nobel de médecine, avant la médaille Fields, le premier prix du Concours Chopin et la Palme d’or à Cannes. Soyons sérieux…

DW: Fait-elle des dégâts? Si oui, lesquels à vos yeux?

MO:Oui, elle fait des dégâts à la Raison en incarnant cette mauvaise idée du philosophe Hans Jonas selon laquelle il faudrait renoncer à la raison, à la réflexion, à l’argumentation, à la démonstration, autrement dit au débat philosophique, pour lui préférer une “heuristique de la peur”, autrement dit: qu’il faudrait urgemment faire peur pour convertir. Elle tue une seconde fois Socrate et remet en selle les sophistes.

DW: D’autres de vos collègues français, comme Pascal Bruckner et Raphaël Enthoven, l’ont également attaquée. Puis-je me permettre la question: Et si elle était un jeune homme? Provoquerait-elle les mêmes réactions chez vous (et chez vos confrères)?

MO: Vous n’êtes pas bien loin de l’insulte… Je vois sous votre question pointer l’accusation de misogynie ou de phallocratie. Mais le féministe que je suis ne sépare pas les hommes des femmes. Si une femme dit des sottises, je dit qu’elle dit des sottises, non pas parce quelle est une femme -précisions: une jeune fille…-, ce qui serait être vraiment misogyne, mais tout bêtement parce qu’elle dit des sottises. L’égalité oblige à un traitement égal: une bêtise est une bêtise, peu importe qu’elle soit proférée par un homme ou par une femme. Si une femme dit que la terre est plate et que je dis qu’elle se trompe, serais-je misogyne? Ou faudrait-il, au nom d’un féminisme dévoyé, dire qu’elle a raison, tant pis pour la vérité?

DW: Vous la décrivez comme un cyborg, un être neutre, qui ne sourit jamais, qui ne montre pas d’émotion, ni peine, ni joie, “une poupée en silicone” écrivez-vous. Vous l’attaquez donc tout d’abord pour son physique, en deuxième lieu pour son message (la peur). Pourquoi prêtez-vous attentions à son apparence extérieure, pourquoi ce “non-physique” est-il si crucial dans le rôle que vous l’attribuez?

MO: Est-ce que décrire un physique c’est attaquer le physique? Y a t-il dans ma description un jugement de valeur négatif, dépréciatif, insultant? Dire d’un visage inexpressif qu’il est inexpressif, dire qu’on ne remarque aucune émotion sur son visage, dire que son visage est lisse comme celui d’un cyborg: est-ce une vérité constatable ou une méchanceté? Pourquoi m’interrogez vous sur son physique et pas sur ce problème que je signale bien plutôt en affirmant qu’elle est le navire amiral du capitalisme vert? Ces questions sont autant de diversions politiques…

DW: Avez-vous pensé que son autisme puisse être un atout?

MO: Quelle question! Si j’ouvre mon dictionnaire, qui est pour moi un juge de paix bien plus fiable que la veulerie des réseaux dits sociaux, je constate que l’autisme est un terme qui relève de la psychologie et qui définit “un détachement de la réalité”. Lisez Le Robert. Pour le philosophe que je suis, le détachement de la réalité n’est pas la meilleure carte de visite pour parler de la réalité.

DW: Vous la décrivez comme faisant une lutte anti-Lumières et vous contestez les analyses scientifiques sur lesquelles elle fonde son analyse. N’a-t-il aucune raison, à vos yeux, d’être alarmiste et de changer nos comportements?

MO: Je souhaite qu’on parle d’astrophysique, d’orages magnétiques, de cycles solaires, qu’on inscrive la nature dans le cosmos et les multivers. Je souhaite qu’on parle de géologie et qu’on se souvienne qu’il y eu des périodes de réchauffement et de refroidissement de notre planète alors que les hommes n’y étaient pas encore apparus. Je souhaite qu’on parle d’histoire et que, en lisant Histoire du climat depuis l’an mil de Leroy-Ladurie, on constate qu’avant l’invention du moteur et des voitures, de l’avion et du diesel, les variations climatiques étaient considérables. Par ailleurs, la cause anthropique est évidemment à prendre en considération, mais avec d’autres.

DW: Quelles sont les principales causes du réchauffement climatique à vos yeux?

MO: Principales? Les cycles cosmiques… Ce qui, je le répète, n’exclut pas la cause humaine.

DW: Vous citez le philosophe Hans Jonas qui a théorisé “une heuristique de la peur”. Si le sentiment de la peur n’est pas légitime ni productif, quel sentiment devrait donc être la base d’une pensée d’avenir?

MO: Le philosophe que je suis estime que la philosophie des Lumières est toujours préférable à l’obscurantisme qui utilise la peur, l’épouvante, la foi, la croyance, l’agenouillement, la menace, l’intimidation, le tribunal pour parvenir à ses fins. Le monde gouverné par l’argent dans lequel nous vivons a détruit la raison, la conscience, la réflexion, la méditation, l’analyse, la logique afin de pouvoir mieux gouverner les humains par les sentiments, les émotions, les affects. Nous y sommes. Greta Thunberg et son staff ajoutent un chapitre au 1984 d’Orwell.

DW: “Rien à reprocher à un enfant qui veut voir jusqu’où va son pouvoir d’agenouiller les adultes” écrivez-vous. Que reprochez-vous aux adultes qui l’écoutent?

MO: De ne pas être des adultes, d’être fascinés par le monde de l’enfance qu’ils sont incapables de quitter parce qu’ils procèdent d’une génération d’enfants-rois accrochés à leur trottinette électrique comme à un cordon ombilical qui les relie à leur enfance. Permettez à l’athée que je suis de citer pour une fois la Bible: “malheur au pays dont le roi est un enfant” peut-on en effet lire dans l’Ecclésiaste.

DW: Le mouvement de 68 était-il aussi fait par “un troupeau de moutons “?

MO: Il était fait par ceux-là même qui sont devenus les parents des enfants roi et qui, après avoir célébré Mao et Trotski, communient aujourd’hui dans le credo de Jean Monnet et d’Emmanuel Macron… Ils sont ceux qui se mettent à genoux devant les enfants pour n’avoir jamais su eux-mêmes comment être adultes. Rappelons que cette génération de soixante-huitards a massivement milité dans les années 70 pour la dépénalisation de la pédophilie. L’enfant est fait pour être dépassé vers plus que lui et non pas pour être célébré comme un fétiche, une icone. Il est fait pour devenir un adulte et non pour rester cet être en devenir qu’il est.

DW: Si vous aviez seize ans aujourd’hui, quels seront vos combats ?

MO: C’est une question saugrenue à laquelle personne de bonne foi ne saurait répondre. A seize ans, je découvrais Proudhon. J’y suis resté fidèle. J’aimerais être ce même adolescent qui n’avait qu’un seule envie: sortir de l’adolescence et entrer dans le monde adulte.

DW: Sa grève pour le climat serait un “magnifique prétexte” pour faire école buissonnière. A-t-on le droit de faire avancer les sociétés qu’une fois ayant terminé le bac et ayant lu Rimbaud et Verlaine?

MO: Pas bien sûr que ne pas aller à l’école débouche immédiatement sur “faire avancer les sociétés”… Par ailleurs, vous ne me ferez jamais dire que la grève de l’école soit un signe d’intelligence qui augmente la culture et rapproche de la vérité… Enfin, moi qui aime la poésie, je vous dirai qu’on en apprend plus en lisant les poètes qu’en récitant les notes rédigées par des adultes qui synthétisent les rapports du GIEC. A quoi j’ajoute que des cours d’astrophysique, d’astronomie, de géologie, d’histoire ne seraient pas en trop pour qui, à seize ans, à l’impudence de parler au nom de “la Science”.

DW: Vous-vous trouvez où en répondant à ses questions et combien de degré fait-il chez vous?

MO: Je suis chez moi, en Normandie, à Caen, sous un ciel gris pommelé. Il fait 19°!

Dès l’instant où l’on cherche la vérité, on devient complotiste

Tesla : L’homme que le système voulait abattre à tout prix !

Le moteur quantique de Nikola Tesla

On y croit ou pas mais derrière cet homme mystique qu’était Nicolas Tesla se cache probablement un des plus grand mystères de notre civilisation moderne.

Extrait de Interview de Marc Luyckx Ghisi diplômé en Mathématiques et en Philosophie UCL BELGIQUE
La vérité sur Tesla et les énergies libres , que le système ne veut surtout pas que l’on sache !!!!
Pour ceux que le sujet intéresse voir Nicolas Tesla et les énergie libre et gratuite

Environnement : Le poumon de la planète brûle et tout le monde semble n’en avoir rien à faire ! Fake News ?

“Le poumon de la planète brûle et tout le monde semble n’en avoir rien à faire”

Depuis le 18 juillet 2019, l’Amazonie brûle et voilà que tout à coup et de concert, à partir du 20 août, tous les médias balancent l’info ! (Moi, j’ai dit bizarre, comme c’est bizarre!)

Selon une autre source :

LA FORET AMAZONIENNE NE BRÛLE PAS !

“je viens d’avoir des nouvelles d’une amie brésilienne. Les fake news existent aussi au Brésil. Sao Poa est très loin de l’Amazonie. Les médias diffusent ces images cataclysmiques pour faire croire que le gouvernement de Bolsonaro est “un gros méchant insensible” et cela est probablement vrai dans un sens ; mais la réalité est toute autre : il s’agit en fait de fermiers qui brûlent les mauvaises herbes de leurs champs pour y mettre leurs vaches, une pratique qui perdure au Brésil depuis des dizaines d’années.

Voir aussi : Des feux en Amazonie déclenchent une tempête anti-Bolsonaro

Mise en ligne : Stéphane Guibert / Finalscape

Rencontre Macron Poutine : Il ose tout et on serait tenté de dire que c’est à cela qu’on le reconnait

Lundi 19 août en soirée, Vladimir Poutine rencontrait Emmanuel Macron au fort de Brégançon. Alors que le président français espérait faire un coup d’éclat, il n’a pu s’empêcher de vouloir jouer au donneur de leçons…

Il ose tout et on serait tenté de dire que c’est à cela qu’on le reconnait. Lors de la rencontre au fort de Brégançon dans le Var, Emmanuel Macron n’a pas hésité de faire la leçon à Vladimir Poutine sur sa gestion des manifestations à Moscou.

Alors que la police russe a procédé à de nombreuses arrestations parmi les milliers de manifestants afin de réclamer des élections dites libres,  la France c’était prononcé cet été pour leur libération ; une position reprise par Emmanuel Macron en préambule de la conférence de presse organisée dans la maison de vacances présidentielle aux côtés de Vladimir Poutine.

Source : TV Libertés >>>

Culture & Cinéma : Et si cela devait arriver ? “Le jour d’après”

“THE DAY AFTER”

L’humanité n’a jamais été aussi proche d’un conflit nucléaire et les tensions géopolitiques qui ne cessent de s’intensifier nous rappellent la sombre période de la guerre froide entre les blocs Est et Ouest. (ndlr.)

Et si cela devait arriver ?

Synopsis :

Au Memorial General Hospital, le docteur Oakes est un cardiologue, assisté par l’infirmière Nancy Bauer. Parmi leurs patients figure une mère enceinte, madame Alison Ransom. Le Dr Oakes est informé par sa fille la plus âgée qu’elle va déménager à Boston. De son côté, son épouse se souvient de la crise des missiles de Cuba, et s’inquiète auprès de lui pour savoir si cette fois une guerre nucléaire ne pourrait pas réellement éclater. Oakes tente de la rassurer en lui affirmant que si les dirigeants sont fous, ils n’ont pas ce genre de folie.

Le film s’attache également à montrer une famille de fermiers de Harrisonville, Missouri, dont le père Jim Dahlberg et la mère Eve Dahlberg préparent le mariage de leur fille. Une autre famille de fermiers — habitant à l’intérieur d’un cercle fictif de 20 milles centré autour de Kansas City — vit à côté d’un silo de missiles, dont un des opérateurs est un aviateur noir.

À l’université du Kansas (dans la ville de Lawrence), un professeur de sciences, Joe Huxley, discute de la situation internationale avec ses étudiants. Au même moment, les Soviétiques mettent en place le blocus de Berlin-Ouest. Un étudiant, Stephen Klein, décide de faire de l’auto-stop pour rentrer dans sa famille qui vit à Joplin.

L’annonce du déclenchement des hostilités entre les troupes de l’OTAN et celles du pacte de Varsovie, en République fédérale d’Allemagne, provoque la panique (embouteillages pour sortir des villes et afflux de clients dans les supermarchés). À ce moment, les missiles balistiques intercontinentaux commencent à surgir de leurs silos et à s’élancer vers le ciel sous le regard impuissant des passants. Le professeur précise alors qu’il ne reste plus que trente minutes avant que les Soviétiques ne soient frappés. La famille de fermiers de Harrisonville transforme sa cave en abri contre les retombées radioactives. Oakes est en route pour Kansas City quand les missiles soviétiques frappent la ville.

Les survivants du bombardement sont alors observés dans leur lutte pour survivre face aux conséquences de cette attaque massive.

Source Wikipédia

Extrait du film : “Le jour d’après” (“The day after”) de Nicholas Meyer

L’image du jour : Qu’y a-t-il de plus con qu’un rat qui mange du poison en croyant que c’est de la nourriture ?

Qu’y a-t-il de plus con qu’un rat qui mange du poison pensant que c’est de la nourriture ?

Climat : “le réchauffement climatique est devenu une nouvelle religion » déclare le prix Nobel Ivar Giaever

Rappel :
Parmi les 70 scientifiques, lauréats du prix Nobel, qui ont soutenu la candidature de Barak Obama en 2008, se trouve le prix Nobel de physique, Ivar Giaever. Ce qui ne l’a pas empêché, il y a quelques jours lors de la 65e conférence du prix Nobel, à Lindau, en Allemagne, d’estimer ridicule les alertes sur un réchauffement hypothétique de la planète. Il a notamment déploré que le Président Obama soit très mal conseillé sur le sujet. Giaever fait partie des 100 scientifiques signataires d’une lettre ouverte au président Obama en mars 2009 : « nous, scientifiques signataires de cette lettre, est-il écrit, maintenons notre position que les mises en garde contre le changement climatique sont grossièrement exagérées. »

Voici quelques citations d’une longue conférence:

Citant la mise en garde d’Obama: « aucun défi ne pose de plus grand danger aux futures générations que le changement climatique, » Giaever répond : « c’est une déclaration ridicule. » Comment puis-je dire une chose pareille ? Je pense que Obama est une personne intelligente, mais il reçoit de mauvais conseils. Le réchauffement global est une énorme erreur.

Je réponds ceci à M. Obama : Excusez-moi, M. le Président, mais vous avez tort. Complètement tort. Le réchauffement global est vraiment devenu une nouvelle religion et je me fais du souci au sujet de la conférence de Paris de l’ONU en novembre prochain… car je pense que les alarmistes sont en position de force. Nous devons arrêter de gaspiller des énormes – je veux dire vraiment gigantesques sommes d’argent au sujet du réchauffement climatique.

La théorie derrière la peur de la montée des niveaux de dioxyde de carbone ne s’appuie sur aucune preuve. Quand on a une théorie, mais qu’elle n’est pas validée par l’expérimentation, on doit abandonner  cette théorie. Et cette théorie est fausse.

J’ai été horrifié par ce que j’ai découvert, après avoir fait des recherches sur le sujet en 2012. Le réchauffement global est vraiment devenu comme une religion. Parce qu’on ne peut pas en discuter.

Je me fais du souci au sujet de la conférence de Paris de l’ONU en novembre prochain. Je suis vraiment inquiet, parce que la conférence de 2009 était à Copenhague, presque tout était devenu un désastre mais rien n’a été décidé. Mais maintenant, je pense que les alarmistes sont en position de force.

Les faits, c’est que durant les 100 dernières années où nous les avons mesuré, les températures ont progressé de 0,8 degrés, et tout dans le monde s’est amélioré. (…) Alors comment peut-on dire que ça va être pire quand on a les preuves du contraire ?

Ça doit être une histoire politique.”

Je voudrais dire que le réchauffement global, c’est un faux problème. Oubliez-le et il va s’occuper de lui tout seul. C’est très difficile pour moi de comprendre pourquoi presque tous les gouvernements en Europe — à l’exception du gouvernement polonais — se font du souci pour le réchauffement global. Ça doit être une histoire politique.

Nous devons arrêter de gaspiller d’énormes, je veux dire vraiment d’énormes quantité d’argent sur le sujet du réchauffement. Sinon cela risque de nous faire faire marche arrière. Les gens pensent que c’est supportable, mais ce n’est pas supportable.  Les températures de la planète ont cessé d’augmenter depuis plus de 18 ans. 

“Ils trichent avec les chiffres. “

Vous ne pouvez pas imaginer les terribles choses que ces gens là — les alarmistes — disent du CO2. Ce n’est pas vrai, ce n’est absolument pas vrai. 

Vous croyez vraiment que le CO2 est un intervenant majeur du climat ?

Comment pouvez-vous mesurer la température moyenne de la terre entière et trouver un résultat en fraction de degré. Je pense que la température moyenne de la terre est égale aux vêtements de l’empereur. Comment pouvez-vous penser que vous pouvez mesurer une fraction de degré ? C’est ridicule ! [Il veut dire à l’échelle de la planète!]

[les alamistes] ne disent pas à quel point c’est bon pour l’agriculture que le CO2 augmente. 
L’autre chose qui m’étonne, c’est que lorsqu’on parle du changement climatique, c’est toujours pire. Ca doit tout de même être mieux quelque part ! Ca ne peut pas être toujours pire.
Alors arrive l’argument massue. Si le changement climatique n’effraie pas les gens, nous pouvons leur faire peur en parlant de températures extrêmes.

Durant les dernières centaines d’années, les océans ont avancé de 20 cm . (…) sur les 300 dernières années, les océans ont également avancé de 20 cm tous les cent ans.

Donc il n’y a aucune montée inhabituelle du niveau de la mer. Et pour être certain que vous comprenez bien, je vais me répéter. Il n’y a aucune montée inhabituelle du niveau de la mer.

Ils disent que les réfugiés tentent de traverser la Méditerranée. Ils ne fuient pas le réchauffement climatique, ils fuient la pauvreté. Si vous voulez aider l’Afrique, aidez-les à sortir de la pauvreté. N’essayez pas de fabriquer des panneaux solaires et des éoliennes.

Vous gaspillez votre argent sur des panneaux solaires et des éoliennes au lieu d’aider ces pauvres gens. Les populations ont été induites en erreur.

L’énergie bon marché est ce qui nous a fait si riches, et soudainement les gens n’en voudraient plus?

Les gens disent que les compagnies pétrolières sont les grand méchants. Je ne comprends pas pourquoi ils seraient pires que les gens qui font des éoliennes. General Electric fait des éoliennes. Ils ne vous disent pas qu’elles ne sont pas économiquement rentables parce qu’ils font de l’argent avec. Pourquoi personne ne proteste auprès de General Electric, alors que tout le monde proteste auprès d’Exxon qui produit du pétrole ?

Je suis norvégien, est-ce que je dois vraiment m’inquiéter si la température monte un peu ?

« Malheureusement, je deviens un vieil homme. Nous avons entendu des messages alarmistes semblables à propos des pluies acides il y a 30 ans, les trous d’ozone il y a 10 ans, et la déforestation, mais l’humanité est toujours là.

Le réchauffement climatique est devenu la nouvelle religion.

Commentaire intéressant :

Cette “religion” cache la volonté mondialiste de s’appuyer sur ce faux prétexte pour justifier la création d’un embryon de gouvernement mondial.

En levant un impôt appliqué à l’ensemble des nations du monde et en créant le premier organisme chargé de collecter ce dernier ils auront la première pierre posée du futur gouvernement mondial qui sera là pour “sauver la planète” des hordes humaines polluantes et nauséabondes.
C’est à ce moment qu’il faut comprendre, sauver la planète pour les riches, leur descendance, et les pauvres que nous sommes ne feront pas parti de la fête. Vous verrez qu’ils préfèreront sauver les animaux plutôt que leurs congénères. D’où la volonté de dépopulation mondiale (comment dépeuple-t-on sans tuer?) par le terme spécieux de contrôle démographique de la population.
A votre avis, pourquoi produisent ils autant d’armes? est ce vraiment pour la sécurité du plus grand nombre ou simplement celle des soi disant élus talmudistes et franc maçons? A quel point la tyrannie dans laquelle nous vivons est bien cachée, juste sous nous yeux?”

Economie, Prochaine étape : L’effondrement des banques européennes et l’impact du Brexit.

Voilà que nous apprenons aujourd’hui qu’une banque italienne (Carige) devra être renflouée à raison de 900 millions d’euros. D’un autre côté, l’Allemagne se prépare à la crise bancaire potentielle avec une enveloppe de 55 milliards. Déjà trop peu, il y en aura inévitablement d’autres à venir. Qui payera la note ?

J’ai ajouté à notre vidéo de la semaine un graphique percutant de l’index manufacturier avec les contributions faites par les 4 économies principales européennes. Avec le départ potentiel de la Grande-Bretagne en octobre prochain, c’est maintenant 13,05 % du budget de l’Union européenne qui devra être payé par les autres pays membres.

L’Allemagne représente la plus grande part du gâteau avec 21,11 % des contributions, elle qui est actuellement affectée par un ralentissement économique plus important que la France et l’Italie. La bulle obligataire mondiale se gonfle de plus en plus et lorsque celle-ci éclatera, les taux d’intérêts sur les emprunts seront insupportables pour les individus, entreprises et autres institutions.