Santé publique : Phagothérapie VS antibiotiques, le traitement de la dernière chance

Source de l’image

Les bactéries résistantes aux antibiotiques pourraient causer dix millions de morts par an d’ici 2050. Face à l’urgence, on redécouvre les phages, des virus tueurs de bactéries. Des médecins les utilisent en France et en Belgique, mais pas en Suisse..

La phagothérapie représente un espoir sérieux et une alternative aux antibiotiques y compris en médecine vétérinaire, dans l’élevage par exemple ; et même dans les cultures, un phage contrôle le “feu bactérien” plutôt que des pesticides toxiques. Cela fait rêver mais c’est possible.

La phagothérapie est une technologie qui a fait ses preuves et qui sera utilisée par la médecine de demain. Il est alors  incontestable de dire qu’il s’agit là non pas de la solution mais d’une solution à l’instar des antibiotiques auxquels des bactéries telle que la mucoviscidose résistent et la médecine traditionnelle ne l’utilise pas encore. Il y a de quoi se poser des questions.” (ndlr.)

Merci à la RTS (Radio Télévision Suisse) et à toute l’équipe du magazine santé “36.9” pour ce reportage passionnant.

G.S /Finalscape

Sur VK

Sur Youtube

Crédit vidéo : Radio Télévision Suisse

Santé publique : Les bactériophages, virus mangeurs de bactéries, sont peut-être l’avenir de l’antibiotique.

Les résultats sont prometteurs, que ce soit dans la lutte contre les pneumonies, les infections urinaires, celles touchant la peau ou encore les os. Faut-il toutefois convaincre les autorités sanitaires.

Le bactériophage, virus qui ne s’attaque qu’aux bactéries et largement utilisé en Géorgie ainsi qu’en Russie n’est pas brevetable en Europe faute de tests et donc pas encore rentable pour l’industrie pharmaceutique.

Les bactéries deviennent de plus en plus résistantes aux antibiotiques que l’on retrouve dans de très nombreux aliments comme la viande et le poisson notamment. Le bactériophage pourrait être une solution à terme.

Retour sur l’article >>>

Crédit vidéo : Radio Télévision Suisse

Facebook Comments

Histoire : Martin Luther King Jr. Celui qui se battait pour la liberté et pour l’amour des peuples

Martin Luther King Jr.,

Né à Atlanta (Géorgie)le  et mort assassiné le  à Memphis (Tennessee), est un pasteur baptiste afro-américain, militant non-violent pour les droits civiques des Noirs aux États-Unis, pour la paix et contre la pauvreté. (Wikipedia)

“Des jours difficiles sont à venir. Comme tout le monde, je voudrais vivre une longue vie. La longévité est importante. Mais ce n’est pas ma préoccupation aujourd’hui . Tout ce que nous disons aux États-Unis, c’est : sois en accord avec ce que tu as dit sur papier. Si je vivais en Chine ou même en Russie ou dans n’importe quel pays totalitaire peut-être pourrais-je comprendre certaines injonctions illégales, peut-être pourrais-je comprendre le refus de certains principes fondamentaux du Premier amendement parce que là-bas, ils ne sont pas engagés à le respecter (…)

Ceci fut le dernier discours de Martin Luther King prononcé la veille de son assassinat, le 4 avril 1968.

Combien sont-ils, ces femmes et ces hommes qui avides de liberté et de vérité finissent par être assassinés ?

Vibrant hommage à toutes celles et ceux qui au péril de leur vie ont réussi à nous ouvrir  un peu plus les yeux concernant un monde bâti sur le mensonge, la cupidité, la corruption et le pouvoir.

Stéphane Guibert  / Finalscape / Tous pour la vérité / VK

Facebook Comments

Toute vérité n’est pas bonne à dire

Le mensonge et la dissimulation ont leurs vertus. En effet, il est préférable de taire certaines vérités susceptibles de blesser son interlocuteur ou son public.

Certaines vérités qui dérangent et qui font peur sont souvent reléguées à la théorie du complot et pour s’en défendre, la plupart des gens préfèrent détourner le regard, c’est ce que l’on appelle communément : le déni.

Que ce soit les mauvais traitements infligés aux animaux dans les abattoirs, l’effondrement de notre civilisation, les attentats sous fausse bannière (False flag) ou plus récemment dévoilée dans les médias : la géoingénierie, celui ou celle qui dévoilera la vérité comme un pavé lancé dans une mare tranquille sera décrié et taxé de complotisme.

La vérité doit se dévoiler sur la pointe des pieds et quand le public y est préparé il est prêt à tout accepter.

On peut comparer cela à la métaphore de la grenouille :

Une grenouille que l’on met dans une casserole d’eau bouillante se débattra pour en sortir alors que si vous la plongez dans une casserole d’eau froide et que progressivement vous montez la température jusqu’à ébullition, elle ne réagira pas et se laissera mourir.

Le propre de l’homme c’est aussi de se révolter en manifestant et en postant son indignation sur les réseaux sociaux ou autrement dit : se fondre en mouton de Panurge; mais combien d’entre eux sont-ils prêts à franchir le pas en changeant fondamentalement la donne ?

Porter un masque rend plus supportable le fait de se regarder dans un miroir.

Stéphane Guibert  / Finalscape / Tous pour la vérité / VK

Facebook Comments

L’image du jour : Mère Nature nous observe / Mother Nature is watching us

Mère Nature nous observe / Mother Nature is watching us

Facebook Comments

Gilets jaunes : La France et l’Union européenne en résumé

Au fur et à mesure que le mouvement des Gilets jaunes progresse, les consciences se réveillent et les infos, (les vraies) font surface et circulent.

Pourquoi tant d’impunité vis à vis de la répression et des violences commises par les forces de l’ordre ?

Parce que depuis le 1er janvier 2017, le pouvoir judiciaire, l’un des trois pouvoirs est passé sous le contrôle du pouvoir exécutif, ce qui donne à ce dernier une totale impunité. Ce décret porte le numéro : 2016-1675.

Pourquoi les forces de l’ordre tuant des manifestants ne sont-elles pas inquiétées, jugés et condamnés par un tribunal ?

Parce que la peine de mort a été réinstaurée partout en Europe en cas d’émeutes ou d’insurrections.

Texte du journal européen disponible ici >>>

Téléchargeable ici >>>

La France est-elle une démocratie ?

Non ! Parce selon l’article 16 de la charte des droits de l’homme, un pays qui n’assure pas la séparation des trois pouvoirs n’a point de constitution et par définition, un pays n’ayant pas de constitution n’est pas une démocratie.

En France, nous parlons de monarchie ou de dictature “molle” mais pas de démocratie.

Stéphane Guibert  / Finalscape / Tous pour la vérité / VK

Facebook Comments

Société française : À 80 ans, elle fait les poubelles pour se nourrir et nourrir ses pigeons

Ils sont des centaines, ces retraités laissés pour compte par la société et qui pour survivre doivent faire les poubelles.

Renée, (nom de substitution) qui pourrait être votre mère, votre grand-mère ou arrière grand-mère touche une retraite de 180 € par mois. Elle fait des poubelles publiques son supermarché. Elle y vient régulièrement se ravitailler pour manger et pour nourrir ses compagnons, les pigeons.

Cela jure avec le faste et le “bling-bling” que les élites toujours plus méprisantes du petit peuple exhibent sans complexe devant les caméras des médias complaisants.

Jusqu’où iront l’indécence, la provocation et l’injustice ?

Stéphane Guibert / Finalscape

Facebook Comments

Gilets jaunes : Union européenne, la dictature en marche !

Le 5 décembre 2016, Manuel Valls alors Premier ministre sous François Hollande a décrété placer l’autorité judiciaire (l’un des trois pouvoirs), sous le contrôle direct du pouvoir exécutif.

Il s’agit du décret portant le numéro : 2016-1675 qui a été appliqué à partir du 1 er janvier 2017.

L’article 16 de la charte des droits de l’homme stipule :

“Toute Société dans laquelle la garantie des Droits n’est pas assurée, ni la séparation des Pouvoirs déterminée, n’a point de Constitution.”

Pour qu’une constitution soit légitime, il est indispensable que les trois pouvoirs soient séparés :

Le pouvoir exécutif
Le pouvoir législatif
Le pouvoir judiciaire

En plaçant le pouvoir judiciaire sous le contrôle du pouvoir exécutif, ce dernier jouit d’une totale impunité ; sans constitution, aucune élection ne peut être légitimée ni reconnue par la charte des droits de l’homme.

Par définition :

Un pays ne possédant pas de constitution n’a point le statut de démocratie.

Stéphane Guibert  / Finalscape / Tous pour la vérité / VK

Facebook Comments

L’image du jour : Insolite

Que protègent-ils ?

G.S / FINALSCAPE

Facebook Comments

Environnement : L’argent doit être une résultante et non une finalité en soi

Cet article s’adresse tout particulièrement à toutes celles et ceux qui sont nés à partir du début du siècle et qui me font l’amitié de me lire, cette génération qui bon gré mal gré doit se préparer à payer le prix fort pour les erreurs cumulées par des générations asservies par le pouvoir et l’argent et ce, au détriment d’un environnement qui au fur et à mesure des coups de pieds que l’humanité lui a infligé en pleine figure a fini par s’effondrer.

Le document vidéo que je vous propose commence comme il se doit  par un cri d’alarme qui nous met le dos au mur en disant que nos enfants nous jugeront comme des criminels.

Nous verrons que l’espoir subsiste et qu’il est possible de faire pousser de la végétation dans le désert tout comme il est possible de redonner vie à un sol mort en le rendant encore plus fertile qu’un sol sain grâce entre autres à une technologie qui existe depuis plus de 20 ans et qui a été mise point par l’inventeur agronome Français : Philippe Ouaki Di Giorno. (>> Retour sur un article consulté plus de 4’500 fois <<<)

Je vous invite, vous les jeunes et les moins jeunes d’ailleurs à ouvrir les yeux sur ce qui pourrait devenir notre avenir tout en réduisant à néant ces géants de la mort dont les pieds sont faits d’argile et qui un jour, devront répondre de crime contre l’humanité.

Je dédie ce billet à quelqu’un que j’aime de tout mon cœur, né en 2000, Raphaël . (Il se reconnaîtra)

Vidéo indispensable pour ouvrir les yeux sur le futur de notre avenir.

Stéphane Guibert  / Finalscape / Tous pour la vérité / VK

Facebook Comments

Gilets Jaunes : Rendez-vous sur la Place des Nations devant le siège des Nations Unies à Genève

Le mouvement “Born to be Jaune” vous invite à un rassemblement devant le siège des Nations Unies à Genève

Rendez-vous le mercredi 20 Février 2019, Place des nations à Genève, conseil des droits de l’homme et de la justice. C’est ici que convergeront de nombreux citoyens en colère, des Gilets Jaunes et de simples spectateurs.

ÉVÉNEMENT autorisé et en lien avec les autorités Suisses

Réunion le JEUDI 24 JANVIER À 19H00 À LA SALLE POLYVALENTE DES MOLLETTES (A côté de Montmelian 73) pour rencontrer l’organisateur et pouvoir poser toutes vos questions.

Programme dans la vidéo.

G.S / FINALSCAPE

 

#Lyderic

Facebook Comments