Économie : Dévaluation de la devise turque, les banques vont sauter

Très prisé sur Finalscape pour la pertinence de ces analyses, Charles Gave, économiste et financier nous donne son avis concernant les répercutions économiques après l’impressionnante dévaluation de la Livre turque.

Contrairement à Alexis Tsipras qui suite à la faillite de la Grèce a littéralement trahit son peuple, le président Erdoğan ne va probablement pas se coucher. Il y a fort à croire que le président turque va commencer par nationaliser les biens étrangers de façon à ne pas avoir à payer la dette.

Durant des années, la banque centrale américaine a maintenu des taux d’intérêts à 0% ceci afin de conserver sa place de leadership ; ce qui signifie que le fait d’emprunter des dollars ne coutait rien en intérêts. Des pays tels que l’Argentine, l’Afrique du sud, le Brésil ou la Turquie ce sont précipités sur l’aubaine.

Aujourd’hui, les taux d’intérêts sur le dollar sont passés de 0 à 3% à court terme. Toutes les dettes que ces pays ont contractés représentent aujourd’hui 3%. Le problème pour ces pays, c’est qu’ils ne possèdent pas de cash flow positif en dollars et plus personne ne va leur en prêter parce que tout le monde sait qu’il n’y aura jamais de remboursement.

Mais la question essentielle est de savoir : qui a prêté à la Turquie ?

Ce sont des banques européennes. Et si la Turquie ne rembourse pas, ce sont ces mêmes banques qui vont se retrouver devant une impasse et pas des moindres. Ces banques ont elles-mêmes emprunté des dollars aux États-Unis pour les prêter à la Turquie et si ce pays devait faire faillite, les banques en question ont de fortes chances de sauter…

Stéphane Guibert  / Finalscape / Tous pour la vérité / VK

G.S / FINALSCAPE

Facebook Comments

Syrie & Pierre le Corf : Avec des enfants à Alep

Pierre le Corf

Avec des enfants et des jeunes pendant un camps pour des enfants de quartiers compliqués que l’on a créé, ils voulaient partager leurs sentiments.

C’était le 20 octobre 2017

Pierre le Corf

Facebook Comments

Olivier Delamarche : L’Italie se prépare à sa sortie de l’Union européenne

Le célèbre économiste, Olivier Delamarche, suspendu de la chaîne BFM TV à cause de sa liberté de ton, est l’invité de Pierre Bergerault dans “Politique-Eco”. Ensemble, ils évoquent les troubles qui secouent la France, l’Europe et le monde : croissance, démographie, retraites, chômage, dette, crise de l’UE et de l’Euro… Un débat passionnant et à contre-courant !

Facebook Comments

Bruxelles versus Switzerland, l’insoutenable chantage de l’Union européenne

Source de l’image

En 2005, le référendum français à l’adhésion du pays à l’EEE disait “NON” à plus de 55%. Ce référendum fut balayé d’un revers de main par le mortifère traité de Lisbonne en 2007, ce qui sonna le glas de la démocratie dans ce pays.

Bien que la résistance s’organise et se mobilise depuis, c’est par le truchement de lois de plus en plus liberticides suggérées par la désinformation et la manipulation de médias soumis que le gouvernement tue littéralement la résistance dans l’œuf.

En Suisse, le scénario qui est différent pourrait, pour le peuple, se solder par une situation similaire à celle de la France. Il est aujourd’hui certain que ce pays n’adhèrera pas à l’EEE mais des accords cadre qui se négocient entre la Suisse et l’UE pourraient avoir raison d’une souveraineté si chèrement protégée au sein de la population.

C’est par un odieux chantage que Bruxelles tente un rapprochement, une guerre déclarée à l’économie d’un pays souverain qui risque de n’avoir d’autre choix que de se plier aux exigences de Bruxelles si il veut conserver une place compétitive dans l’économie mondiale. On parle ici et entre autres d’équivalence boursière.

Parmi ces accords, des juges étrangers seraient à même de légiférer sur le droit Suisse (Débat à suivre en vue des prochaines élections fédérales le 25 novembre 2018). Des textes de lois de plus en plus flous pouvant amener la population à ne plus comprendre et voter contre ses propres intérêts.

Équivalence boursière : Retour sur la polémique au sein du gouvernement Helvétique

Crédit vidéo : Radio Télévision Suisse

Retour sur l’article >>>

Il faut garder en mémoire que l’Union européenne qui était soumise aux scrutins nous promettait une Europe plus sociale, avec plus de choix, plus de libertés, plus de travail…

La démocratie directe a permis à tout un peuple de ne pas se laisser séduire et duper par la beauté du diable, c’était le 6 décembre 1992.

Europe : Quand Jacques Chirac retourne sa veste

Aujourd’hui et avec du recule, on se rend compte que c’est une Europe néolibérale qui c’est mise en place, une Europe des riches pour les riches.

Ces nouvelles concessions imposées à la Suisse ne vont que dans le sens des intérêts de Bruxelles et de sa cour de nantis.

Note personnelle :

Ce que je dis ne reflète peut-être pas l’avis des suisses en général, il s’agit de l’avis d’un citoyen qui n’a jamais cru en la légitimité de cette Europe qui durant l’époque hitlérienne, n’ayant par la force pu obtenir ce qu’elle voulait tente aujourd’hui, par des moyens plus subtiles tels que la diplomatie, le chantage ou la corruption d’arriver à ses fins.

Pour moi et cela n’engage que moi, l’Union européenne telle que nous la connaissons aujourd’hui n’est que la continuité d’un projet d’avant-guerre destiné à ne profiter qu’à une classe de privilégiés dont le seul but est d’engendrer toujours plus de pouvoir.

Si l’enfer est vide aujourd’hui, c’est en majeur partie parce que tous ceux qui le peuplaient sont sur terre et cela perdure depuis des décennies.

Crédit vidéo : Radio Télévision Suisse

Stéphane Guibert / Finalscape

Facebook Comments

Médias mainstream : Analyse sur la manipulation par la terreur

Première publication : 28 mai 2018 – Mise à jour : 19 octobre 2018 – 13:30

Attention, vous êtes manipulés !

Depuis que l’homme est ce qu’il est (sans vouloir développer), rien ne le met plus en condition que l’émotionnel. Que ce soit pour l’amour d’un enfant, celui que l’on éprouve pour son ou sa conjointe, que ce soit  la compassion ou l’empathie que l’on puisse ressentir à l’égard de son prochain ou même de l’envie d’évasion et d’aventure, l’émotionnel est un moteur indissociable de nos actes au quotidien.  A l’opposé, l’émotionnel peut engendrer un sentiment d’insécurité et de peur.

Sur le plan positif, des médias tels que le cinéma ou la télévision par le truchement de séries diverses s’y emploient abondamment, en revanche, des médias mainstream tels que la télévision ou la presse liés à des intérêts économiques nous submergent d’images de violence, de guerre et de mort afin d’attiser nos peurs, nos angoisses et à fortiori notre sentiment d’insécurité.

Dans un contexte de crise mondiale profonde, les images de désolation nous confinent dans un sentiment d’isolement nous empêchant d’avoir une approche constructive et une analyse objective de la situation. De plus, ces images sont dans la plupart des cas sorties de leur contexte réel, manipulées voir même mensongères.

L’histoire qui se répète inlassablement tente de nous démontrer cette évidence crise après crise, guerre après guerre.

Nous sommes enlisés dans un marasme constitué d’un besoin de consommer, d’une insécurité toujours grandissante, d’une désillusion et d’un déni hors norme, ce qui nous empêche de nous rallier franchement et pleinement à des causes humaines et environnementales ceci faisant le jeu de ceux que nous croyons être nos maîtres.

Stéphane Guibert  / Finalscape / Tous pour la vérité / VK

Mise en scène d’attentat

Les 10 stratégies de manipulation par les médias

Facebook Comments

Syrie et Pierre le Corf : Le miroir de l’histoire

Pendant ce temps, obus et roquettes terroristes sur l’Ouest de la ville. Si certains quartiers sont hors de portée de tir, ça n’empêche pas les gens d’être blessés et tués au quotidien par les mêmes terroristes qui avant étaient dans le centre d’Alep et qui sont maintenant simplement à 2 ou 3 Km plus loin qu’avant, en périphérie.

La vie continue, tout reprend, souvent on fait semblant que tout va bien et que c’est terminé, mais non. Oui la vie reprend, oui les choses reprennent leur place, oui la paix semble de plus en plus proche … mais c’est là, à 10 minutes de voiture, ça plane. Je ne l’écris plus puisque c’est tout simplement tous les jours … je l’écris maintenant simplement avec le besoin de le partager.

Des gens que j’aime sont dans ces quartiers tout de suite et j’attends qu’ils reviennent, parfois j’y suis, je ne peux pas m’empêcher d’avoir cette boule au ventre. C’est difficile à expliquer, ça fait remonter beaucoup de choses d’avant.

Pierre le Corf / G.S / FINALSCAPE

Facebook Comments

France : Le pouvoir des lobbies de la chasse et le deux poids deux mesures de la loi

Quel que soit le domaine économique traité, le lobbyisme qui rappelons-le est et ce, même si cela n’est que très timidement reconnu que par une certaine élite, le terme signifiant en bon français : “corruption légalisée” ; ce lobbyisme qui gangrène notre société impact très fortement sur les décisions politiques et dans ce billet, il est question de chasse.

Dans une réserve naturelle, vous n’avez pas le droit de cueillir une fleur, emmener votre chien (même tenu en laisse), pas le droit de faire du vélo en dehors d’un seul sentier, ni même de jouer de la musique, ceci afin de ne pas perturber la faune locale.

En revanche, dans ces mêmes réserves :

Si vous êtes chasseur, vous avez le droit de lâcher vos chiens de chasse, de tirer sur des tétras-lyres ou des chamois et d’aller récupérer les cadavres en voiture, là où l’accès est interdit aux  citoyens “ordinaires”.

Les réserves naturelles en France sont créées par l’État ou les régions et ces réserves ne couvrent que 0.05% du territoire et c’est dans ces réserves que la nature est censée être la mieux protégée grâce à une réglementation stricte qui rappelons-le, est imposée au citoyen lambda.

La réalité veut que beaucoup de réserves naturelles autorisent la chasse et le piégage des animaux sous la pression du lobby des chasseurs.

(Vidéo en fin d’article)

Stéphane Guibert  / Finalscape / Tous pour la vérité / VK /

Facebook Comments

Culture & Cinéma : Les dernières neiges de printemps

Roberto, un père veuf, qui avait depuis longtemps abandonné ses obligations parentales pour une vie de playboy et jet-setteur, apprend lors d’un banal accident, que son fils de 10 ans, Luca, est atteint d’une forme grave de leucémie. Avant sa mort, Luca parle à son père de son rêve: passer une journée au parc d’attractions avec lui. Roberto accepte…

Réalisé par : Raimondo Del Balzo
Produit par : Ovidio Assonitis  Giorgio Rossi  Enzo Doria  A-Erre Cinematografica
Genre : Drame sentimental
Durée : 01:29:00
Année : 1973
Date de sortie en salle : 06/08/1975
Pays : Italie

Avec :

Bekim Fehmiu (Le père de Lucas)

Renato Cestiè (Lucas)

Facebook Comments

Coup de gueule : Réchauffement climatique, on n’en sait rien et tout le monde s’en b…

“Réchauffement climatique, un coup de gueule qui mettra tout le monde d’accord sauf bien sûr, les résignés du déni”

Cette guéguerre qui fait rage entre les climatosceptiques et les alarmistes ne cesse d’alimenter les débats et pendant ce temps, le climat change, la biodiversité s’effondre et bien que tout le monde le sache, cela ne nous empêche pas de commander sur des plateformes électroniques, accentuant les traversées transcontinentales d’énormes paquebots tout en accélérant la destruction de l’écosystème sous marin, cela ne nous empêche pas d’acheter des pâtes à tartiner dont la production induit la déforestation du poumon de la terre et j’en passe et des meilleurs.

Je l’ai déjà dit et le redis ici :

“L’effondrement de l’écosystème et le changement climatique global de notre climat sont deux crises distinctes qui évoluent parallèlement et qui en se conjuguant, en convergeant vont mettre en place une crise systémique dont les conséquences ne sont pas encore mesurables mais ce qui est certain, c’est que leurs répercutions sur notre société seront plus que catastrophiques, elles seront dévastatrices.” (Voir l’article)

Retour sur un coup de gueule, celui de Nina Narre qui devrait mettre tout le monde d’accord.

(Vidéo en fin d’article)

Stéphane Guibert  / Finalscape / Tous pour la vérité / VK /

Facebook Comments

Climat : La météo dans tous ses états

Inondations en Espagne, en France, en Corse et à présent dans l’état du Texas aux États-Unis

INONDATIONS HISTORIQUES AU TEXAS !!

Des pluies diluviennes touchent actuellement l’État du Texas aux États-Unis provoquant de fortes inondations ! Le niveau du cours d’eau ci-dessous a augmenté de plus de 12 mètres !

Crédit vidéo : Rodrigo Contreras Lopez.

La tempête Harvey a provoqué des inondations d’une ampleur historique dans cette partie des États-Unis.

Corse :

En raison des fortes pluies qui ont touché la région bastiaises ce mardi matin, la circulation des trains est perturbé sur le réseau CFC.

En effet, les cumuls de précipitation ont été tellement important que l’eau a du mal à s’évacuer correctement. Les voies sont submergées du côté de Borgo et Casamozza.

G.S / FINALSCAPE

Facebook Comments