Nous n’agissons pas selon le droit international. Tout ce que nous avons c’est un semblant de droit 

Ken O’Keefe, un vétéran de la guerre du Golfe  :

La « guerre contre Daesh » est un tissu de mensonges. Pour le vétéran américain de la guerre du Golfe Ken O’Keefe, tout est bidon.
Si vous n’avez jamais entendu paré de Ken O’Keefe, découvrez son franc parlé.

Quelques lignes de ce qu’il dit sur la vidéo  :

« Nous n’agissons pas selon le droit international. Tout ce que nous avons c’est un semblant de droit : la loi de la jungle au moyen de laquelle les riches et les puissants déterminent ce qui se fait et ce qui ne se fait pas. L’Irak est un exemple parfait.Pourquoi Tony Blair et George Bush ne sont-ils pas en train de pourrir en prison pour le reste de leurs jours ? C’est parce que le droit n’est pas appliqué.

Ces deux là sont des criminels et ils devraient croupir en prison jusqu’à la fin de leurs jours ou exécutés si leurs propres règles étaient appliquées à leurs crimes.

Non seulement ça, mais il nous faut également comprendre la vérité.

Premièrement, tous ces acteur, tous ces politiciens, ne sont rien d’autre que des marionnettes. Ils ne servent pas le peuple, il n’y a pas de véritable démocratie. Ils ne font que servir les riches et les puissants qui gouvernent le monde, c’est à dire, les banquiers qui contrôlent la masse monétaire. Les banquiers font d’énormes profits qu’ils fassent ou non de bons investissements, les guerres sont importantes pour eux et au final, ce sont eux qui contrôlent les politiciens. (Ndlr : Les sionistes) et c’est pour cette raison que nous sommes témoins de telles politiques.

Obama et Cameron ne sont rien d’autres que des marionnettes qui lisent un scénario, et le scénario est qu’il faut une autre guerre. Et la raison pour laquelle il faut une autre guerre, selon ces psychopathes qui dirigent le monde, c’est parce que de plus en plus de gens, en dépit des masses inconscientes qui continuent à être en tance devant des choses aussi ridicules que « X Factor » et « American Idol », (L’équivalent français serait : « Touche pas à mon poste » ou « Les anges de la réalité »), il y a beaucoup de gens dans le monde entier, qui prennent conscience de la vérité et qui commencent à retrouver la capacité de penser par eux-même, et lis voient que ces gens qui sont en position de confiance vis-à-vis du public trahissent cette confiance en soutenant un agenda dont ils n’auraient jamais pu parler ouvertement car ils ne sont rien de plus que des prostituées, les mignons des puissances dirigeantes. »

vk

>>> Interview complet ici <<<

False Flag, la stratégie de la tension pour rendre les gens dociles comme des moutons

Voici un petit billet que je souhaite consacrer à ces deux mots : « False Flag ». Wikipedia défini « False Flag » comme des opérations secrètes destinées à tromper le public de telle manière que les opérations apparaissent comme si elles sont menées par d’autres entités.

Les « False flags » sont de gros mensonges, une déformation grossière et délibérée de la vérité utilisée comme tactique de propagande.

Je vous offre un document vidéo d’une quinzaine de minutes mettant en lumière le pourquoi et le comment d’un « Fals Flag » ou autrement dit l’instrumentalisation de la peur par un état afin de manipuler sa population.

Je m’appuies sur les attentats du 11 septembre en assemblant des informations qui discrédites la version officielle. La chaîne de télévision France 3 avait fait un reportage dans son journal de la nuit du 8 septembre 2011 dans lequel la vérité officielle est sérieusement ébranlée.

Vous y découvrirez également les images qui tournaient en boucle à cette époque sur toutes les chaînes de télévision mondiales où on y voyait un des deux avions s’encastrer dans une des tours. Décortiquées et analysées, ces images démontrent que l’aile gauche de l’avion, avant de s’encastrer passe derrière un immeuble qui se trouve en arrière plan d’où la transition avec la technologie holographique.

Interrogé par la chaîne d’information Russe « RT », le Docteur Daniel Ganser auteur de « Les armées secrètes de l’OTAN » nous explique la manière dont sont orchestrés les « False Flags » et dont voici un extrait :

Stéphane Guibert / Finalscape

Les grands médias n’en parlent pas mais c’est maintenant avéré, prouvé par des documents officiels : toutes ces années de terreur contre les populations ont été organisées et financées par la CIA et la Maison-Blanche.

L’opération « Northwoods », avec les éléments sur l’opération « Gladio », les documents sont désormais disponibles. Les gens commencent à comprendre que cela existe, mais ils ont des difficultés psychologiques à accepter que cela puisse perdurer car c’est une très mauvaise nouvelle.

Cela signifie qu’on peut manipuler le terrorisme pour faire réagir les gens comme des moutons.

Si vous apprenez que vous êtes manipulé par une opération de terrorisme sous « fausse bannière », personne ne veut s’entendre dire cela.

On parle de « Stratégie de la tension » par la Maison-Blanche. Qu’est-ce que cela signifie ?

La stratégie de la tension c’est lorsque vous faites exploser une bombe, et vous en accusez votre ennemi.

Ce que nous savons c’est que la stratégie de la tension continue, que ce n’est pas terminé.

vk

YOUTUBE

Climat et pollution : Nous sommes à la veille d’une crise systémique

Afficher l'image d'origine

——————————————————————————————————–

Update de l’article, vendredi 26 août 2016 :

Je suis en train de compiler la vidéo en « HD » pour la qualité des images. Cette vidéo sera dispo et remplacera l’actuelle qui est de piètre qualité.

Youtube a censuré cette vidéo pour des raisons de droits d’auteurs concernant la bande son que j’utilise en fin de vidéo.

——————————————————————————————————–

26 août 2016, à 21:05, nouvelle vidéo HD mise en ligne qui remplace la vidéo LD.

——————————————————————————————————–

Vidéo rétrospectives d’évènements marquants d’ordre climatique, un slideshow démontrant l’éfroyable vérité sur la pollution en chine.

Pour terminer, une courte intervention de Nicolas Hullot sur les risques d’une convergence vers une crise systémique.

Stéphane Guibert / Finalscape

 

vk

YOUTUBE

Idéologie sioniste : Une guerre sans merci déclarée contre les peuples !

La Palestine et le sionisme.

La Palestine, c’est des décennies de guerre, des milliers de victimes tuées ou meurtries. Un véritable enfer sur terre !

Depuis 2000, le conflit israélo-palestinien a tué d’innombrables victimes que ce soit en Palestine ou en Israël. Mais cette guerre porte un nom.

Le pouvoir, l’argent, la corruption tout cela s’imbriquant dans une idéologie . Le sionisme.

Le sionisme n’est pas une religion, c’est l’apologie de l’argent pour la domination et l’asservissement des peuples.

Mettre en cause la communauté israélienne serait un tort car beaucoup de Juifs descendent dans la rue pour soutenir la cause palestinienne.

Extrait de la vidéo :

« J’en appelle au premier ministre, si j’avais été à votre place j’aurais ordonné aux forces de sécurité, à la police et aux autorités judiciaires de traiter le terrorisme juif de la même manière que le terrorisme islamiste ».

Dans ce document on mentionnera également que Norman Finkelstein connu pour ses polémiques suscitées par sa critique de ce qu’il a appelé « l’industrie de l’Holocauste » terme par lequel il désigne les organisations et les personnalités juives.

Et pour terminer, un extrait de propos recueillis lors d’une manifestation pro palestinienne en France.

« Le message qu’il faut faire passer non seulement au peuple français mais aux dirigeants de ce pays, c’est que le peuple finira à un moment ou à un autre par se soulever contre vous et vous aurez beau nous tirer dessus, vous aurez beau brandir les armes et réprimer la volonté populaire par la violence, sachez que dorénavant le peuple se prépare à la guerre puisque vous nous l’imposez. Et le jour ou il faudra combattre nous seront prêt et nous répondront avec la plus ferme des manières et la plus grande détermination tout simplement parce que nous en avons assez de voir cette oligarchie mondialiste et sioniste qui nous oblige tous les jours à soutenir cette politique israélienne que nous rejetons en bloque ».

Stéphane Guibert / Finalscape

vk

Bruxelles, le vrai pouvoir : La forfaiture se poursuit et la loi travail s’en inspiiiiiire !

Afficher l'image d'origine

La France sous surveillance. C’est ici dans ces couloirs anonymes où se succèdent des bureaux étroits que se joue une amende de 4 milliards d’euros que nous aurions à payer. Le scénario hélas est possible.

La France comme 11 autres états européens est dans la catégorie des mauvais élèves.

Depuis mars 2013 les commissions peuvent demander de modifier les projets de budgets de ces états avant même leurs adoption par le parlement.

L’économie de la France est scrutée jour après jour par des experts sortant de grandes écoles.

Ces experts ne font pas que surveiller ; ils conseillent, ils suggèrent comme par exemple : La réforme des retraites, le chômage des jeunes, le fonctionnement de Pôle emploi…

Pour l’année 2012, cette commission avait émit 5 recommandations dont voici deux d’entre elles :

« Les procédures applicables aux licenciements continuent de comporter et d’engendrer des coûts potentiellement importants pour les employeurs. » Ce qui signifie qu’en France, les employés sont trop protégés lorsque les entreprises veulent licencier.

« Les allocations de chômage pour les travailleurs plus âgés et notamment leur durée pourraient ne constituer des incitations limitées à travailler. » Ce qui signifie en d’autres termes qu’il faudrait réduire la durée de ces allocations.

Dans le meilleur des mondes de Bruxelles, des technocrates loin du terrain et des réalités sociales déssident sur un ordinateur comment doit évoluer notre régime des retraites ou le système d’allocations des chômeurs.

Stéphane Guibert pour Finalscape & France 5

vk

Et pour rappel :

Rejet sans appel des Français à l’entrée du pays dans l’EEE

vk

La forfaiture du 4 février 2008 à Versailles :

vk

Au Vénézuela, deux journalistes américains auraient découvert une pratique scandaleuse : des chats sont utilisés comme appât pour la pêche aux requins !

Je relaye l’information mais à mon avis, il s’agit d’un FAKE.

Voici la vidéo mettant en scène leurs tristes « exploits » :

ATTENTION ces images peuvent choquer.

vk

fb

Selon les deux journalistes spécialisés, une majorité de ces « pêcheurs » seraient américains. En tout cas, peu importe qui est derrière cette pratique horrible, ceci est tout bonnement scandaleux et mérite d’être ébruité afin que soit mis un terme à ces pratiques !

Selon certains lecteurs, il s’agirait d’un FAKE ! Tant mieux si c’est le cas, bien que cette idée de vidéo virale soit totalement stupide et sans intérêt, encore plus si le but de cette mise en scène est de vendre des T-shirts !!

source

Voir aussi :

Chats hameçonnés à la Réunion

Voici une information sur un acte horrible, et qui rappelle une chose essentielle: il faut toujours être organisé au moins un minimum afin de pouvoir venir en aide à un animal en détresse.

Même s’il n’y a pas de chat là où on vit, avoir une boîte de transport chez soi peut s’avérer un choix tout à fait logique, si l’on doit sortir récupérer une amie inconnue dans le besoin, en catastrophe!

On notera également la question des « chiens sonnettes » dont il est parlé à la fin de l’article.

Sur l’île de la Réunion, on a donc retrouvé tout récemment, fin mai, des chats « hameçonnés ». Contrairement aux apparences, il ne s’agit a priori pas, pour cette fois, de chats servant d’appâts pour la pêche (voir tout en bas).

L’association SOS animaux s’occupe de deux chats trouvés; voici l’information:

« Il s’avère qu’il y a au moins cinq chats qui ont été aperçus avec un hameçon dans la gueule » a déclaré Jean-Pierre Laffitte sur Antenne Réunion Radio ce matin. « On est sûrs d’une chose : c’est que les deux chats que nous avons récupéré (le week end dernier) n’ont pas été préparés pour aller à la pêche. Tout simplement à cause de la taille des hameçons (petits) ».

Toutefois : « L’hypothèse de l’accident, un chat avalant un hameçon en voulant dévorer le poisson qui y est accroché, n’est pas crédible pour l’un au moins des deux chats » explique Jean-Pierre Laffitte . Avant de poursuivre : « l’hameçon a nécessité, pour transpercer l’os du palais, une force de traction disproportionnée par rapport à celle que peut fournir un chat, même sous l’effet d’une douleur extrême et inattendue ».

source

l’Erreur de Darwin : l’effondrement de la théorie de l’évolution par la science ?

La science n’a pas besoin de l’hypothèse Dieu pour avancer ; la foi n’a pas besoin de la science pour entrer dans la réalité dvine ; mais l’homme a besoin des deux… pour se parachever.” (Serge Tarassenko, physicien nucléaire)

“D’une connaissance du travail de Dieu viendra la conaissance de Dieu”. (Robert Boyle, père de la chimie moderne)

Vaste débat peu médiatisé qu’est celui des origines de l’Homme. D’un côté l’évolutionnisme, de l’autre le créationnisme. Pourtant, ce débat est d’une importance capitale dans un monde en perte de repère, puisque tout le sens et le but de la vie pourrait en dépendre. Mais encore faut-il s’y pencher sérieusement, travailler son esprit critique et outrepasser le cloisonnement de la pensée unique afin d’en saisir la véritable profondeur.

D’un côté la foi, de l’autre la science. Nous avons malheureusement tendance à oublier  un peu vite que la foi et la science peuvent être intimement liés et complémentaires. L’un n’exclut pas l’autre. La version officielle, admise, médiatisée et enseignée dès notre plus jeune âge dans nos écoles est celle de l’évolution. Alors, comme à l’accoutumer sur prisedeconscience,  nous allons explorer l’autre version des faits, celle que les médias passe sous silence et nous verrons pourquoi ces grandes vérités sont occultés. En faisant passer un examen à la théorie évolutionniste à la lumière de la science, nous constaterons les nombreuses lacunes, faiblesses, mensonges et dissimulations de cette théorie, qui pourrait priver l’homme d’une connaissance salutaire. Avec ces nouvelles données, chacun pourra naturellement en déduire si oui ou non l’idée d’un créateur est viable et continuer librement son propre cheminement en connaissance de cause. Pas question ici de sombrer dans les dangers de l’obscurantisme, le religieux ou le sectaire. Ces vidéos et cet article permettent d’aborder d’un point de vue scientifique la vaste question de nos origines  et pourra pourquoi pas ouvrir certains coeurs à une vérité ayant le pouvoir d’impacter positivement leur vie. Comme d’habitude, à vous de peser le pour et le contre, de vous faire votre propre opinion et de travailler votre esprit critique. Il y a la version officielle des origines de l’homme, voici maintenant l’autre version. En effet, si l’idée de la thèse créationniste est viable, il y aurait donc un créateur que chacun serait en mesure de découvrir ou de rencontrer … Cette supposition dépasse largement le cadre de cet article et même de l’ensemble de ce site et ne sera donc pas aborder tant il soulève de questions, de mystère et de passions.

Commençons par une simple question : qui est Darwin ?

Charles Robert Darwin qui a établi la théorie de l’évolution ou « l’évolution par la sélection naturelle » était un naturaliste amateur qui n’avait jamais reçu une formation académique en biologie. Il s’intéressait en tant qu’amateur à la nature et aux êtres vivants.

Impressionné par diverses espèces d’êtres vivants, particulièrement certains pinsons qu’il avait vus dans les îles Galápagos, il a pensé que la diversité de leurs becs était le résultat d’une adaptation à leur milieu naturel. Avec cette idée en tête, il a supposé que l’origine de la vie et des espèces résidait dans le concept de “l’adaptation à l’environnement”. Selon lui, les divers êtres vivants n’étaient pas créés séparément par Dieu mais descendaient tous d’un ancêtre commun et sont devenus différents les uns des autres à cause des conditions naturelles.

L’hypothèse de Darwin ne reposait sur aucune découverte ni expérience scientifique. Il était lui même, parfaitement conscient que sa théorie recouvrait plusieurs grandes lacunes et anomalies. Il en a fait la confession dans le chapitre “Les difficultés de la théorie” de son livre. Ces difficultés concernaient, en premier chef, les archives fossiles, des organes complexes d’êtres vivants qui ne peuvent pas être expliqués par la coïncidence.

Le niveau primitif de la science à l’époque de Darwin (XVIII éme siècle) telles que la génétique, la microbiologie, la biochimie et d’autres n’existaient pas encore. Si celles-ci avaient été découvertes avant que Darwin ne construise sa théorie, ce dernier n’aurait sans doute pas osé avancer ses hypothèses. L’information déterminant les espèces existe déjà dans les gènes et il est impossible à la sélection naturelle de produire de nouvelles espèces à travers l’introduction de changements dans les gènes. S’il avait connu les sciences d’aujourd’hui, Darwin aurait compris que pas la moindre protéine n’aurait pu exister par hasard, encore moins une cellule toute entière. A cette époque la structure et des fonctions de la cellule n’étaient connues que superficiellement, le microscope à électrons n’était pas conçu.

Charles Darwin avança sa théorie dans son livre L’origine des espèces, publié en 1859. Il avoua plusieurs points qui l’embarrassaient dans le fameux chapitre « les difficultés de la théorie », et espérait que ces problèmes seraient résolus dans le futur. Ce souhait, cependant, n’a abouti à rien.

Les fossiles, de nos jours, ont produit des résultats différents des attentes de Darwin. Il pensait que ses successeurs finiraient par trouver les formes intermédiaires expliquant les transformations lentes et régulières des espèces (gradualisme). Au contraire, les faits révélèrent que d’innombrables êtres vivants n’avaient subi aucun processus d’évolution, qu’ils étaient restés identiques pendant des millions d’années, conservant leurs nombreuses caractéristiques complexes.

Deux exemples parmis des milliers :

– Un fossile d’ophiure de 150 millions d’années montrant que les échinodermes n’ont absolument pas changé depuis des millions d’années.

– Un fossile de tortue de 120 millions d’années est la preuve que les tortues ne descendent pas d’autres êtres vivants, qu’elles n’ont jamais subi des étapes intermédiaires de transformation et qu’elles présentent la même structure depuis des millions d’années.

Les formes intermédiaires sensées porter les caractéristiques de deux espèces différentes n’ont jamais existé à aucun moment. Le manque de formes intermédiaires c’est-à-dire la stagnation n’appuient en rien la conception d’évolution graduelle préconisée.

Pour faire face à cette situation infirmant la théorie de l’évolution, les successeurs de Darwin firent d’énormes efforts pour détecter dans les archives fossiles des exemples de l’évolution lente et graduelle qu’il prévoyait. Leur objectif était de prouver que Darwin avait raison, de démontrer que les fossiles de son époque étaient réellement insuffisants et de dénicher des exemples de formes intermédiaires, preuves de l’évolution des êtres vivants.

Cependant, en 1980, les défenseurs de la conception de l’évolution, relevaient que l’histoire de la plupart des espèces fossiles présente deux caractéristiques particulièrement incompatibles avec le gradualisme proposé par Darwin.

1) La stabilité ou « stase » : la plupart des espèces ne présentent aucun changement directionnel pendant toute la durée de leur existence.

2) L’apparition soudaine : dans une zone donnée, une espèce n’apparaît pas progressivement à la suite d’une transformation régulière de ses ancêtres ; elle surgit d’un seul coup, et « complètement formée »……..

Pour de nombreuses personnes (pour ne pas dire la grande majorité de la population lettrée), la théorie de l’évolution est un vérité qui se vérifie au fur et à mesure des découvertes. Ces gens là ont autant de fois en cette conviction que les croyants dotés de la foi du charbonnier et nous verrons plus bas dans cet article pourquoi il s’agit ici de foi.

Il existe de nombreuses découvertes et de détails discordants qui, pour plus de facilité, ont été écartés d’une pichenette : ils ne rentraient pas dans le tableau. Il suffit de surveiller la presse scientifique,les magazines hebdomadaires, les brèves par-ci, par-là, qui relatent des découvertes ou des correctifs allant à l’encontre de ce qui est admis.

Les seuls fossiles par exemple, sont la preuve que les organismes vivants ne sont pas apparus grâce à une évolution progressive, mais plutôt de manière soudaine et sous une forme complète. Les néo-darwinistes rêvent du jour où les formes transitionnelles perdues seraient découvertes un jour.

Malheureusement aucune “forme transitionnelle”, pourtant soutenue par les néo-darwinistes pour démontrer l’évolution progressive des organismes vivants d’un état primitif à celui développé, n’a été découverte en aucun endroit du globe. De plus, l’anatomie comparative a prouvé que les espèces supposées avoir évolué les unes des autres disposent en réalité de caractéristiques anatomiques différentes et qu’elles ne pouvaient en aucun cas être ancêtres ou descendants les unes des autres.

Quant aux mutations des espèces, les néo-darwinistes ont alors essayé d’établir un cas pour les “mutations avantageuses” en procédant à des milliers d’expériences de mutation. Toutes ces tentatives ont été vaines. Par contre les mutations -ou les “accidents”- qui ont eu lieu dans les gènes des organismes vivants ont toujours été nocives. Ils ont également tenté de prouver que les premiers organismes vivants étaient apparus par hasard dans des conditions terrestres primitives que la théorie avait énoncées. Toutefois, ces tentatives s’étaient soldées par un autre échec. Chaque expérience qui cherchait à prouver que la vie aurait pu apparaître par hasard se soldait par un échec. Les calculs de probabilité ont prouvé que même la moindre protéine, la base de la vie, ne pouvait devoir son origine au hasard. Et la cellule qui soi-disant serait apparue par hasard dans des conditions terrestres primitives et incontrôlables, comme le soutiennent les évolutionnistes, ne pouvait pas être synthétisée même dans les plus sophistiqués des laboratoires du 20ème siècle.

Les données scientifiques les plus sérieuses prouvent qu’ils est impossible de donner une explication à l’univers en excluant Dieu. Ces savants ne trouvent pas seulement un univers intelligible et très cohérents, mais ils perçoivent en lui un prodige qui donne un sens à la vie parce qu’ils reconnaissent derrière cette création l’esprit et la main d’un architecte. Cette perception d’un créateur se fait ressentir également dans divers domaines tel que la philosophie. Voltaire n’a-t-il pas dit : “L’univers m’embarrasse et je ne puis songer qu’une telle horloge existe et n’ait pas d’horloger”. Ces érudits défendent donc la pertinence des principes moraux et savent quand il faut cesser de poser la question “pourquoi”. Ils ont eu une vision du monde qui semble plus cohérente que la vision purement évolutionniste des choses.

Le physicien des particules John Polkinghorne démontre avec brio que notre univers intelligible et merveilleusement adapté suggère l’existence de Dieu ; les penseurs athées ont bien du mal à expliquer la précision qui règne dans tous les détails de cet univers :

Au début de l’expansion de l’univers, il fallait un équilibre parfait entre la force d’expansion (celle qui éloigne les corps) et la force de gravité (qui attire les objets les uns vers les autres). Si la force centrifuge avait été trop grande, la matière se serait dispersée trop rapidement pour pouvoir se condenser en galaxies et pour que les étoiles se forment. Ils ne se seraient rien produit d’intéressant dans un univers tellement dispersé. D’autre part, si la gravité avait été trop prépondérante, le monde aurait de nouveau été attiré vers son point de naissance avant que la vie n’est pu faire son apparition. Nous estimons que pour que la vie ait été possible, il fallait qu’au tout début de la formation de l’univers (le temps de Planck), la force centripète et la force centrifuge ne diffèrent pas de plus de 1 :1060. Celui qui est versé dans les mathématiques ne pourra que s’émerveiller par cette précision. Pour le non-spécialiste, je vais emprunter une illustration de Paul Davies pour faire comprendre ce que cela représente. Davies indique que c’est la précision nécessaire pour atteindre une cible de 2,5 cm placée à l’extrémité de l’univers observable, c’est à dire à vingt mille millions d’années lumière ! “

Imaginons alors qu’aujourd’hui il ne soit pas honteux de se poser des questions ou même, imaginons que croire qu’une entité supérieure ait décidé de créer l’homme, ne soit pas contraire à la raison… Dans ce cadre là, le paléontologue Hans-Joachim Zillmer a compilé de nombreuses découvertes qui prouvent tout autant une vue créationniste que les savants défendent l’évolutionnisme. Mr Zilmer en a fait deux livres intitulée “L’erreur de Darwin” et “Darwin, le mensonge de l’évolution”. Il est possible de vous procurer un audio abordant son livre sur le site Radio Ici et Maintenant.

Les temps ont changés et il ne s’agit pas ici de faire de l’esbroufe. De ce fait, peut-être aussi grâce à internet où quiconque peut vérifier ce qui est dit, le sérieux du travail de l’auteur propose d’apprendre des choses passionnantes et surtout offre une base de réflexion solide qui devrait permettre à n’importe qui de se donner la peine de réfléchir. Inutile de vous obliger à être convaincu ou non… car comme tout le monde le sait, la vérité est ailleurs, et surtout elle est de moins en moins académique !

Hans-Joachim Zillmer, à l’instar de Immanuel Velikovsky, s’est fait toutefois l’avocat du catastrophisme en rapport avec la théorie d’une Terre jeune, la toute première modélisation de la théorie d’une catastrophe de notre jeune Terre suggérant que la Terre est relativement vieille, en tant que planète mais qu’elle fût touchée par une catastrophe d’une terrible ampleur ( le déluge) il y a quelques 5000 à 6000 ans. La thèse centrale au niveau géologique, induite par ces bouleversements, est d’affirmer que les continents connurent de formidables inondations du sud et du nord-ouest de l’Amérique du nord, à travers l’Australie ou les montagnes de l’Altaï, à travers la Sibérie vers la mer caspienne, la mer baltique et l’océan artique. Un déplacement de l’axe du globe terrestre eût lieu en association avec ce qui précède et, d’après lui, c’est à cette période que l’ère glaciaire commença par une rapide glaciation des régions arctiques et antarctiques, connue sous le nom de « grand âge de glace » ( le Pleistocène). C’est à cette époque, d’après Zillmer, que la pesanteur de la Terre augmenta aussi et que certaines espèces animales d’une taille démesurée, tel le sloth d’Amérique aussi gros qu’un éléphant, le stag géant et la mammouth d’Eurasie, s’éteignirent. Ainsi, émergea un nouveau monde avec de plus petits animaux sous des conditions atmosphériques différentes, telles une diminution de la pression atmosphérique et une plus grande pesanteur.

Selon Zillmer, compte tenu de ces catastrophes au niveau du globe terrestre, il n’y a eu, par rapport à une micro ou macro évolution, aucune mutation des espèces animales. Ainsi, il est impossible que le singe ait pu engendrer l’homme. Qui plus est, à cette époque, 80% de l’espèce animale fût éradiquée. Un scénario attribué à la fin de la période glaciaire ( = naissance de la période d’enneigement, toujours selon Zillmer). En conséquence de quoi, Zillmer affirme qu’il n’existe aucune théorie vérifiable de l’espèce humaine, raisonnement qu’il explicite dans son ouvrage «  Le mensonge de l’évolution ». Dans son livre «  l’Erreur de Darwin », Zillmer explique que les crânes paléolithiques et les squelettes n’ont pas plus de quelques milliers d’années, ceci ayant été confirmé par de nouveaux examens des crânes de l’homme de Néanderhal et de Cro-Magnon provenant d’Allemagne en 2004, analyses découlant d’une nouvelle détermination ayant eu lieu en Angleterre. La thèse exposée par Zillmer dans son ouvrage L’erreur de Darwin, est que le Grand Canyon, synonyme de délivrance de la tribu Havasupai, fût le résultat d’un cataclysme gigantesque du temps de leurs ancêtres, théorie qui a été étayée par les nouvelles recherches de la Commission de Géologie américaine. Des flots gigantesques, d’une taille 37 fois supérieurs au fleuve Mississipi sculptèrent le Grand Canyon par des passages successifs, pour la dernière fois il y a plus de 1000 ans. En outre, il présente dans ses ouvrages de nombreuses preuves archéologique venant confirmer les écritures bibliques (découvertes de squelette de géants, cohabitation des dinosaures et de l’homme etc …). De quoi se poser de sérieuses questions…

On pourrait aussi citer Jean-François Moreel, Docteur en biochimie et spécialiste en génétique moléculaire et en embryologie. M. Moreel œuvre pour la démystification du darwinisme afin de libérer les scientifiques de cette idéologie et leur permettre de reconquerrir leur liberté de penser.

D’après lui, le Darwinisme est une des plus grosse fumisterie intellectuelle de notre époque. Il a écrit plusieurs ouvrages sur le sujet dont “Le Darwinisme envers d’une théorie”. Son livre démontre de façon implacable, au travers des différentes diciplines scientifiques en jeu, de la paléontologie jusqu’à la génétique & biologie moléculaire, que la réalité des connaissances scientifiques conduit de façon irréfutable à la non validité de ce “mythe officiel” qu’est le darwinisme.

Les considérables avancées et découvertes scientifiques dans des domaines tels que L’archéologie, la paléontologie, la biologie ou encore la génétique, semblent rendre la théorie de l’évolution tout simplement invalide et incensée tout en avançant des arguments toujours plus convaincant en faveur de l’idée d’une création. Les tentatives de falsification visant à démontrer que des formes transitionnelles existent n’ont pas aidé la théorie évolutionniste (voir dans la vidéo).

Une partie de la science tend visiblement vers le créationnisme tant la complexité et la richesse ordonnée qui nous compose et qui nous entoure rendent naturellement témoignage à un créateur tandis qu’une autre partie toute aussi sérieuse de la science tend de bonne foi vers l’évolutionnisme, excluant Dieu et proclamant que l’univers et tout ce qu’il contient n’est finalement que le fruit du hasard et de la nécessité.

Bien entendu, De nombreux articles scientifiques, sérieux et pertinents démontrent le contraire et présentent la théorie de l’évolution comme une vérité qui n’est plus discutable, et sans les connaissances scientifiques adéquate, difficile de ne pas y adhérer. Mais sans même le savoir, tous ces scientifiques pro-évolutionniste ne démontrent-ils pas seulement la preuve d’une micro-évolution ou adaptation programmée qui est totalement compatible avec le créationnisme ? La macroévolution, donc l’évolution au dessus du niveau de l’espèce est trompeur et non prouvé scientifiquement. En revanche, la microévolution se produit quotidiennement dans la nature et pendant le processus de sélection. L’amalgame entre micro et macroévolution trompent beaucoup de personnes dans la recherches de la vérité. Les règles de l’hérédité sont décrites par les lois de Mendel, qui constituent aujourd’hui l’une des bases de la génétique expérimentale. Si l’on considère en plus les influences climatiques et l’isolement spatial, on obtient des nouvelles variantes d’animaux existants ou aussi d’hommes, qui ne constituent pas une évolution supérieure au sens des théories de Charles Darwin.

Car passer de la micro-évolution (modifications que peuvent subir certaines espèces et qui est prouvée par la science)  à la macro-évolution (celle qui explique l’origine des espèces), ne relève-t-il pas subitement du domaine de la foi ?

Voyons maintenant pourquoi l’évolutionnisme et le créationnisme relève tout deux du domaine de la foi.

Le néant peut-il générer de lui même quelque chose ? Même le célèbre bigbang doit bien venir de quelque part ? On sait scientifiquement, que la probabilité qu’une chose ou qu’un être qui procède de rien est nulle. Satistiquement, il est impossible que le néant puisse générer de de la matière. Alors maintenant, est-ce que les tenants de la théorie de l’évolution peuvent citer un seul cas d’un être répondant à un arrangement et qui tirerait son origine d’un être sans arrangement ? Si la réponse est non, et c’est le cas, on peut légitimement affirmer que l’origine de toute chose viendrait peut-être d’un être avec arrangement et que cet être pourrait être assimilé à Dieu.

Finalement, on peut affirmer la chose suivante  : Un oeuf que n’aurait pondu aucun oiseau n’est pas plus naturel qu’un oeuf qui existerait de tout éternité. Pour paraphraser cet exemple, on pourrait dire que la théorie de l’évolution tente finalement et malgré tout son sérieux de nous dire qu’un oeuf pourrait exister sans qu’aucun oiseau ne l’ait pondu ce qui est rationnellement aussi absurde qu’un œuf existant de toute éternité et ayant engendré les autres. La foi évolutionniste et créationniste sont simplement résumé dans cette illustration. Alors maintenant, si cela relève finalement du domaine de la foi, posons-nous quelques questions simples mais primordiales pouvant répondre à cette autre question : que croire ?

La théorie de l’évolution peut-elle expliquer le mystère insondable des E.M.I (Expérience de Mort Imminente, prochainement abordé sur ce site) ? La théorie de l’évolution peut-elle expliquer les innombrables phénomènes surnaturelles et spirituelles existant à travers le monde (guérison, médium, voyance, télékinésie, exorcisme, spiritisme, intuition, etc..) ? La théorie de l’évolution  peut-elle rendre la vue à un aveugle ?  La théorie de l’évolution peut-elle résoudre les innombrables problèmes existentiels tel que le sens et le but de la vie ? La théorie de l’évolution peut-elle résoudre cette lutte du bien et du mal à laquelle nous somme tous confrontée ? La théorie de l’évolution peut-elle radicalement bouleverser le coeur d’un homme par sa vérité ? La théorie de l’évolution peut-elle générer des expériences surnaturelles ?La théorie de l’évolution peut-elle exaucer des prières ? La théorie de l’évolution peut-elle expliquer la magie du rire des enfants ? Peut-elle expliquer l’apparition de la sexualité ? Peut-elle faire des miracles ?

On peut constater une chose simple : La théorie en faveur d’un créateur et l’aspect spirituel en découlant peut visiblement expliquer toute ces choses si l’on s’en réfère au seul exemple des innombrables et authentiques témoignages ayant traversés le temps et les mystères visibles en découlant. Une chose sur laquelle tout le monde s’accorde est que la véritable science ne peut démontrer ni l’existence de Dieu ni sa non-existence tout comme elle n’arrive pas encore à admettre la réalité de le télékinésie par exemple. Ajoutons qu’il est une chose que la science ne pourras probablement jamais prouver, c’est bien la relation spirituelle qu’un homme peut avoir avec Dieu. La science et Dieu ne sont pas, et ne seront jamais ennemis. La science oeuvre pour le “quoi je suis” tandis que la foi divine oeuvre pour le “qui je suis”, le “d’où je viens” et le “ou est-ce que je vais”. La science n’a pas pour but de donner un sens à la vie mais d’expliquer les mécanismes prodigieux qui abondent dans cette vie. La métaphysique prend donc le relais tout comme la spiritualité et cela aboutit enfin à un ensemble complet et cohérent.

Enfin, pour aller plus loin, posons-nous cette simple question : la science peut-elle prouver l’amour réel que vous avez pour un quelconque proche ? Elle ne le peut pas et pourtant tout le monde s’accorde pour dire que l’amour existe. Le sentiment d’amour est une chose invisible qui n’est admis uniquement par la majorité  parce que chacun a pu l’expérimenter une fois dans sa vie. L’amour se rend uniquement visible par nos actes, nos paroles et notre témoignage. De la même façon, Dieu existe de manière certaine pour tous ceux qui l’expérimente. De la même façon, on pourrait dire que le témoignage ainsi que les actes de ceux qui prétendent vivre une relation avec Dieu est une des ses manifestations visibles. Une phrase biblique dit : “la gloire de Dieu est d’agir de façon caché et la gloire de ceux qui croit est de découvrir ce que Dieu à caché“. Tout comme l’amour n’a de valeur et ne s’expérimente que s’il est sincère, la rencontre avec Dieu n’a de valeur et ne s’expérimente visiblement que s’il provient d’un coeur sincère. la bible ne dit-elle pas que « celui qui me cherche de tout son coeur me trouvera » ?

Il est intéressant de noter une chose décrite dans les saintes écritures et concernant le mécanisme des prémices d’une relation Homme-Dieu : l’homme demande à Dieu de lui montrer des preuves concrêtes de son existence afin de croire en lui, tandis que Dieu demande d’abord à l’homme de croire en lui afin de lui donner ces preuves. Cela sous-entend qu’il répond simplement au coeur qui le cherche sincèrement et qu’il se révèle d’un milliard de façon possible aux personnes désireuses de le connaître. Le respect du libre arbitre est donc total. En admettant l’idée de l’existence de Dieu comme correct et satisfaisante, nous rentrerons alors dans l’immense diversité des croyances et des religions ce qui dépasse une fois encore largement le cadre de cet article.

Cependant, nous terminerons tout de même cet article par un cours témoignage d’une personne que certains qualifierait de créationniste. Cette personne s’appelle Malcolm Muggeridge et voici ses mots après être entré en relation personnelle avec Dieu :

Je dois sans doute me considérer comme un homme relativement comblé. De temps en temps, les gens me reconnaissent dans la rue ; c’est la célébrité. Je gagne assez d’argent pour prétendre à figurer parmi les gens les plus imposables ; c’est la réussite économique. Comblé d’argent et de d’honneurs, même quelqu’un d’agé peut s’offrir des distractions ; c’est le plaisir. Il se peut qu’une parole dite ou écrite par moi ait suffisamment attiré l’attention pour me faire croire que j’ai laissé un impact sur mon époque ; c’est le sentiment d’épanouissement. Mais je vous le dit, et je vous prie de me croire, multipliez ces petits triomphes par des millions, faites-en la somme : le résultat n’est rien, moins que rien. En fait, c’est même un réel obstacle, comparé à une seule goutte d’eau vive que Christ offre à celui qui est assoiffé spirituellement, quel qu’il soit !

Vous l’aurez compris le narrateur de cet article à déjà pris sa position. Notez bien : Les opinions exprimées dans cet article n’engagent que l’auteur et ne reflètent pas nécessairement celle de PriseDeConscience.org

Maintenant, à chacun de prendre sa position et d’alimenter le débat dans une optique constructive, enrichissante et respectueuse. La vérité n’est peut-être qu’à un seul pas…

Pour les plus curieux, voici un dossier scientifiques sérieux sur darwinisme parut dans le magazine NEXUS en octobre 2009 :

http://www.scribd.com/doc/27608524/Dossier-Darwin-Nexusn%C2%B0-64-Sept-oct-2009

Voici également un article intéressant concernant la question : A quoi servent les religions, Peut-on vivre sans Dieu ?

source

Gentiment mais sûrement on y vient ! Le TAFTA a passé par ici et repassera par là ! Bruxelles autorise le retour controversé des farines animales

Un conducteur de pelleteuse manipule des farines animales, en février 2001 à Strasbourg.

Première parution le 15 février 2013

L’annonce résonne étrangement, en plein scandale de la viande de cheval : la Commission européenne a indiqué, jeudi 14 février, que les poissons d’élevage pourront à nouveau être nourris avec des farines de porc et de volailles à compter du 1er juin. Ce mode d’alimentation avait été totalement interdit dans l’Union européenne (UE) en 2001, après cinq années de crise de la « vache folle » due à une épizootie d’encéphalopathie spongiforme bovine (ESB).

C’est une mesure qui « tombe mal », a estimé vendredi le ministre français de l’agroalimentaire Guillaume Garot. La décision a pourtant été approuvée par les experts des Etats membres dès juillet 2012. Elle prévoit d’autoriser le recours à des « protéines animales transformées » (PAT) qui ne présenteraient pas les mêmes risques que les farines animales produites jusque dans les années 1990 pour nourrir poissons, poules ou mammifères d’élevage. Ainsi les PAT ne seraient fabriquées qu’à partir de produits d’abattage propres à la consommation humaine et prélevés sur des animaux sains, quand les farines ont longtemps utilisé toutes sortes de sous-produits de carcasses.

PROSCRIRE LE CANNIBALISME

Pour Bruxelles, cette décision « améliorera la durabilité à long terme du secteur de l’aquaculture, car ces PAT pourraient être un substitut précieux aux farines de poisson, qui sont une ressource rare ». « Elle est conforme aux avis scientifiques les plus récents selon lesquels le risque de transmission d’ESB entre animaux non ruminants est négligeable, pour autant qu’il n’y a pas de recyclage entre les espèces. » En clair : il faut proscrire le cannibalisme. Interdit donc de nourrir les porcs ou les volailles avec des farines issues de leur propre espèce, ce qui se pratiquait auparavant.

 En effet, si l’autorisation ne concerne pour l’instant que les produits de l’aquaculture, la Commission européenne « entend proposer une autre mesure pour réintroduire l’utilisation des PAT de porc et de volailles pour les volailles et les porcs », même si cette décision ne devrait pas intervenir avant 2014. L’interdiction pour les ruminants (bovins, ovins et caprins), décidée dès 1997, serait en revanche maintenue, de même que les PAT de ruminants à destination des animaux d’élevage non ruminants, bien que « la situation épidémiologique actuelle montre que l’UE est désormais dans la phase finale de l’éradication de l’ESB au sein de son cheptel bovin ».

Le TAFTA expliqué en moins de 4 minutes

YOUTUBE

vk

QUAND LES MÉDIAS AMÉRICAINS PLEURENT POUR UN ENFANT VIVANT D’ALEP ET SE MOQUENT DE LA MORT DE 500 000 ENFANTS IRAKIENS….

ALBRIGHT OMRAN CYNISME

QUAND ON VEUT SAVOIR SI CEUX QUI UTILISENT UNE PHOTO SONT SINCÈRES DANS LEUR DÉMARCHE DE DÉNONCER UNE SITUATION, IL SUFFIT D’AVOIR UN PEU DE MÉMOIRE ET DE JUGER CETTE DÉMARCHE A L’OMBRE DE L’HISTOIRE…

LA PHOTO D’UN PETIT GARÇON SYRIEN DE 4 ANS A LITTÉRALEMENT ENVAHIE LES PRIME TIME ET LES PREMIÈRES PAGES DES MÉDIAS TÉLÉVISUELS ET PAPIERS OCCIDENTAUX POUR DÉNONCER LES – SOIENT DISANTS – BOMBARDEMENTS DES FORCES SYRIENNES ET RUSSES CONTRE LES CIVILS SYRIENS…

AUCUNE ENQUÊTE PRÉALABLE, AVANT DIFFUSION DE LA PHOTO,  N’A ÉTÉ FAITE POUR SAVOIR SI LES AFFIRMATIONS DES « REBELLES MODÉRÉS » SUR LES BOMBARDEMENTS ÉTAIENT VRAIES ET AUSSI POURQUOI L’INFIRMIER QUI ASSOIE L’ENFANT DANS LE SIÈGE DE L’AMBULANCE, NE S’EST PAS IMMÉDIATEMENT OCCUPÉ DE LUI POUR SOIGNER SA BLESSURE A LA TÈTE …A MOINS QU’IL S’AGISSAIT, COMME C’EST DE PLUS EN PLUS ÉVOQUÉ ICI ET LA, D’UNE MASCARADE FAITE DE POUSSIÈRE ET DE COLORANT ROUGE POUR ENCORE UNE FOIS SERVIR LA PROPAGANDE IMPÉRIALISTE CONTRE DAMAS ET MOSCOU…MAIS LA N’EST PAS LA QUESTION DE CE BILLET.

AUJOURD’HUI DONC, UN SEUL PETIT GARÇON FAIT LA UNE DES MÉDIAS OCCIDENTAUX…MAIS CETTE AUTRE QUESTION QUI BRÛLE IMMÉDIATEMENT LES LÈVRES EST : POURQUOI NE VOIT ON PAS ALORS LES ENFANTS SYRIENS BLESSÉS PAR LES BOMBARDEMENTS DES FAMEUX « REBELLES MODÉRÉS » SUR LES QUARTIERS SITUÉS DANS LES ZONES TENUES PAR LES FORCES MILITAIRES SYRIENNES DE DAMAS… OU ENCORE LES ENFANTS YÉMÉNITES TUÉS ET BLESSÉS PAR LES BOMBARDEMENTS DES FORCES AÉRIENNES SAOUDIENNES EFFECTUÉS SANS AUTORISATION DU CONSEIL DE SÉCURITÉ NI DÉCLARATION DE GUERRE NI RIEN… ??? !!!  …

MAIS LE COMBLE DU COMBLE EST, JE CROIS, CE PASSAGE A LA TÉLÉVISION DE L’ANCIENNE SECRÉTAIRE D’ÉTAT AMÉRICAINE DE L’ADMINISTRATION DE BILL CLINTON, MADELEINE ALBRIGHT QUI, SOUMIS A UNE QUESTION PARFAITEMENT SENSÉE D’UN DES RARES MÉDIAS AMÉRICAINS ENCORE CAPABLE DE POSER LES BONNES QUESTIONS AUX BONNES PERSONNES, RÉPONDS QUE CA VALAIT LE COUP DE FAIRE MOURIR 500 000 ENFANTS IRAKIENS PAR BLOCUS DE RESSOURCES ALIMENTAIRES OU MÉDICAMENTEUSES !!!!!!

OUI, CET EXTRAIT D’ÉMISSION DÉMONTRE BIEN QUE QUAND LES AMÉRICAINS ONT DES INTÉRÊTS QUELQUE PART, UN SEUL ENFANT LEUR SUFFIT A FAIRE UNE CAMPAGNE VISANT A JUSTIFIER UN ACTE DE GUERRE CONTRE UN PAYS ALORS QU’ILS PEUVENT JETER UN VOILE HYPOCRITEMENT PUDIQUE SUR D’EFFROYABLES ET MASSIFS CRIMES CONTRE L’HUMANITÉ COMMIS PAR EUX EN IRAK IL Y A PLUS DE 2 DÉCENNIES EN ARRIÈRE

L’EXTRAIT DE L’EMISSION QUI NE LAISSE PLACE A AUCUN DOUTE QUAND AU CARACTÈRE IGNOBLE ET GÉNOCIDAIRE DES DÉCISIONS AMÉRICAINES EN IRAK :

vk

YOUTUBE

APRES CE CONSTAT, IL EST CLAIR QUE WASHINGTON AURA DE PLUS EN PLUS DE MAL A CONVAINCRE DE L’HONNÊTETÉ DE SES DÉMARCHES POUR FAIRE RESPECTER LES DROITS HUMAINS A L’ETRANGER, EN PLUS DE LES BAFOUER DE PLUS EN PLUS GRAVEMENT ET SOUVENT DANS SES PROPRES MURS !!!…

source

«Il faut tuer les Russes, les Iraniens et menacer Bachar el-Assad», dit l’ex-chef de la CIA

Extrait de l’interview :

Michael Morell :

Je leur donnerai tout ce dont ils ont besoin, pour attaquer le gouvernement Assad, mais aussi un peut pour faire payer les russes et les iraniens.

Quand nous étions en Irak, les Iraniens donnaient des armes aux milices chiites qui tuaient des soldats américains. Les iraniens nous faisaient casquer n’est-ce pas ?

Nous devons faire payer les iraniens en Syrie, nous devons faire payer les russes.

L’interviewer :

On les ferait payer en tuant des russes et des iraniens ?

Michael Morell :

Oui, oui, secrètement. Sans avoir à le dire au monde entier.

Pas besoin de proclamer depuis le Pentagone que nous avons fait ça. Mais on s’assure qu’ils le sachent bien à Moscou et à Téhéran.

Cette vidéo m’a donné envie de vomir !

Stéphane Guibert / Finalscape

Michael Morell, ancien directeur de la CIA et soutien d’Hilary Clinton a déclaré dans une intervention à la télévision américaine qu’il était nécessaire de «se débarrasser» des Iraniens et des Russes engagés en Syrie au côté de Bachar el-Assad.

«Quand nous étions engagés en Irak, l’Iran a fourni des armes aux milices chiites qui tuaient les soldats américains. Il est temps de faire subir aux Iraniens ce qu’ils nous ont fait subir». C’est la déclaration fracassante que Michael Morell, soutien affiché d’Hilary Clinton et ancien directeur de la CIA, a faite sur la chaîne américaine CBS ce mardi 9 août.

Celui qui accusait récemment Donald Trump d’être manipulé par les services secrets russes a déclaré que les Iraniens et les Russes devaient «payer le prix fort» de leur engagement en Syrie.

fb

vk

Interrogé par le journaliste Charlie Rose, celui-ci lui a demandé de préciser sa pensée : cela signifie-t-il tuer des Iraniens ou des Russes en Syrie ? L’ancien responsable de la CIA a répondu : «Oui, discrètement […] N’attendez pas que le Pentagone dise « nous avons fait ceci », mais soyez assuré qu’a Moscou et à Téhéran, ils savent ce que je veux dire» précise Michael Morell.

A propos des forces rebelles en Syrie soutenues par les Etats-Unis, l’ancien homme fort de la CIA a appelé à les soutenir encore d’avantage contre les troupes de Bachar Al-Assad, mais aussi contre les forces iraniennes ou russes présentes sur place.

: en fuite, des terroristes auraient abandonné de nombreuses armes américaines:

Enfin, il appelle à «faire peur» à Bachar el-Assad en le bombardant au plus près : «Je ne préconise pas de l’assassiner, mais je veux mettre la pression sur lui, sur les Russes et les Iraniens pour arriver à une solution diplomatique.»

source