Syrie, Pierre Le Corf (Témoignage)

Spread the love

J’écris peu, je dois avouer que je travaille beaucoup entre les gamins et mes programmes ici … et il y a une campagne de com offensive par de nombreux médias contre tous ceux qui ne partagent pas le narratif en ce moment, je suppose en préparation de la suite des événements à Idlib. Je suis épuisé de voir que j’ai toujours les mêmes vautours sur le dos qui font tout pour me décrédibiliser et me faire taire, particulièrement récemment à cause de Syria Charity … je prends toutes les semaines mes petits coups de lame. Je me fiche d’être trainé dans la boue ou que l’on me fasse passer pour un salopard en me stigmatisant … ce que je ne veux pas c’est que ces dictateurs de la pensée arrivent à effacer et écraser les voix et réalités de ceux qui ont trop souffert d’un côté comme de l’autre. Une guerre ce n’est pas une seule voix, il n’y a pas de monopole de la « vérité ». Il ne reste presque plus que Idlib, attendez-vous à du sensationnel, de la peur, de la violence, de la mort, de l’injustice et peut-être même une provocation dans les 6 à 12 mois qui viennent pour relancer la guerre ici.

Pierre Le Corf

I don’t write a lot, I have to admit that I work a lot between kids and my programs here … and there is an offensive campaign from many media against all those who do not share the narrative right now, we’re kind of enemies … I guess this is in preparation from following events to Idlib. I’m exhausted to see that I always have the same vultures on my back who do everything to discredit me and to silence me in mainstream medias, especially recently because of Syria Charity … I take my little blows every week. I do not care about being dragged into the mud … what I do not want is that these “thought dictators” can erase and crush the voices and realities of those who have suffered too much on one side or the other. A war is not one voice, there is no monopoly of “truth”. There’s only Idlib left, … so expect sensationalism, fear, violence, death, injustice, and maybe provocation in the next 6 to 12 months to restart the war right here.

Pierre Le Corf

Laisser un commentaire