Suède : Des journalistes américains doivent fuir le quartier musulman de Stockholm

Spread the love

BREIZATAO – ETREBROADEL (03/03/2017) Nos lecteurs se rappelleront de la polémique lancée par la presse occidentale suite aux propos de Donald Trump sur la situation sécuritaire en Suède. Il avait été accusé, à tort, d’avoir « inventé » un attentat terroriste lors d’un discours en Floride (voir ici). Les médias avaient assuré que le Président Trump avait sciemment menti.

Las, le lendemain du discours, de graves émeutes démarrait à Rinkeby, une enclave afro-musulmane de Stockholm, la capitale suédoise.

Intéressés par la situation en Suède, des journalistes américains – Tim Pool et Emily Molli – ont décidé de se rendre dans cette enclave pour enquêter. Mais très rapidement, avant tout échange avec la « population » locale, des groupes d’hommes encagoulés surgissaient d’un peu partout. La police est intervenue, demandant aux journalistes de quitter rapidement les lieux.

On ne filmait personne, on parlait à la police. Ils ont commencé à devenir nerveux et les hommes ont commencé à Se masquer autour de nous.

Tim Pool

Facebook Comments

Laisser un commentaire