Science & Vie : Mon chef est un robot

Spread the love

Une voix artificielle dans les oreilles qui dirige tous les gestes des préparateurs de commandes.

Ces robots-chefs portent les noms de Lydia ou Suzie.

C’est le quotidien de 3’000 personnes en Suisse : La coop, Denner, Ikea ou Manor, tous utilisent la commande vocale “Pick by voice” pour la préparation de leurs commandes qui transmet aux employés un ordre toutes les 15 secondes en moyenne et ce, 8 heures par jour.

Il n’y a plus de temps mort, plus de discussions entre collègues si non, le système bugge. Ce système est idéal pour la productivité : +20% pour Manor, moins pour les employés.

Concernant les effets sur la santé mentale des utilisateurs, aucune étude n’a été réalisée en Suisse mais des risques mis en évidence par une étude française de 2015 parle de fatigue auditive, de bourdonnements, de troubles du sommeil et de lombalgies.

En attendant que les robots fassent eux-même le boulot ?

Crédit vidéo : Radio Télévision Suisse

Facebook Comments

Laisser un commentaire