Politique, Gérard Filoche : Macron est une anomalie de l’histoire !

Spread the love

Quand Macron devint ministre des finances sous Hollande, je postais cette image sur les réseaux sociaux :

Gérard Filoche :
Macron est une anomalie de l’histoire !
Avec Macron, c’est probablement un des pire régimes qui s’annonce et que l’on aura eu depuis la seconde guerre mondiale !

Les dés sont pipés !

Le patronat se frotte les mains, les ouvriers n’ont plus qu’à retrousser leurs manches et la fermer, ils ont voté, c’est ça la démocratie néolibérale !

Pauvres, apprenez à le rester et à le devenir encore davantage car les réformes qui s’annoncent vous concernent directement.

Macron veut libérer le travail, qu’en pensez-vous ?

Gérard Filoche :

Comment pouvez-vous dire qu’il veut libérer le travail ? Il veut exploiter davantage les travailleurs. Pour cela, il veut :

  • Permettre que les patrons puissent les licencier, les menacer.
  • Il veut que leurs CDI soient moins solides.
  • Que les licenciements soient plus rapides.
  • Qu’il n’y ait pas (même pour les patrons voyous et délinquants qui n’ont pas de motifs) qu’il n’y ait pas de répression contre eux aux prudhommes.
  • Il se fout aussi de l’hygiène et de la sécurité des conditions de travail puisqu’il veut quasiment faire disparaître les CHSCT (Comité d’hygiène, de Sécurité des conditions de travail).

Macron n’a jamais travaillé lui-même, c’est un trader et il voit le travail comme un trader voit les pépètes, l’argent.

Que pensez-vous de notre nouveau président ?

Gérard Filoche :

Emmanuel Macron c’est une anomalie de l’histoire, je ne sais pas comment la France a pu arriver à ce que par un mécanisme institutionnel, un homme de cabinet réussisse un putsch et quant il est président, il s’arroge tous les droits.

C’est probablement un des pires régimes qui s’annonce et qu’on aura eu depuis la seconde guerre mondiale, d’ailleurs il veut défaire tout ce qu’a fait le Conseil National de la Résistance. Il veut notamment casser le salaire brut. Les gens ne savent pas toujours, ils ne regardent pas forcément le haut de leur fiche de paie mais c’est ce qui leur permet de vivre toute la vie, le salaire brut. Avec le salaire net on vit au mois le mois, avec le salaire brut on vit toute la vie. C’est ce qui protège des aléas : du chômage, de la maladie, de l’accident et de la retraite. Et tout ceci va disparaître du bulletin de paie dans une manipulation assez gigantesque au mois de janvier 2018. En même temps, il ne veut pas de prélèvement de l’impôt à la source pour donner l’illusion aux gens que d’un côté il augmente un peut le salaire net et que de l’autre il baisse beaucoup le salaire brut. C’est un cadeau de probablement 450 milliards au MEDEF, le plus grand hold-up qui n’ait jamais été fait jusqu’à là contre les travailleurs.

Le reste dans la vidéo.

Gérard filoche lance une bouteille à la mer mais le plus ironique dans tout cela c’est que le mal est fait, les français (enfin certains français) ont voté pour leur propre bourreau. Je compatis pour celles et ceux qui devront subir, celles et ceux qui ce sont abstenus, celles et ceux qui on voté blanc ou encore voté pour un autre candidat.

Pour les “Macrophils”, les victimes du système, les “Touches pas mon poste”, les “Pokémons Go”, les selfistes en tous genres, les matérialistes insatisfaits,  je leur souhaite ce qu’ils méritent à savoir :

Payer le prix de leur ignorance, de leur inintelligence, de leur égocentrisme démesuré, de leur arrogance sans borne et de leurs dénis démesurés. Ils font partie de ces gens qui ont tout eu sur un simple claquement de doigts, ces gens qui croient que l’abondance est sans limite. Pour ces gens-là, l’heure du désenchantement a sonné et bien plus durement que pour les autres, celles et ceux qui savent désormais à quoi s’en tenir et pour qui l’heure de la résistance est à synchroniser entre tous.

Stéphane Guibert / Finalscape / VK

Facebook Comments

Laisser un commentaire