Menaces de frappes en Syrie : Rappel sur la réaction de l’ambassadeur bolivien aux Nations Unies concernant Daesh

Spread the love

Réaction de l’ambassadeur bolivien aux Nations Unies concernant Daesh.

False Flag, Hoax et Fake News, tous les coups sont permis pour les pays Occidentaux qui sont animés par une Russophobie démesurée mais, comme le démontre L’Ambassadeur Bolivien en nous rappelant cette fausse information de Colin Powell  qui présenta devant le Conseil de sécurité des Nations Unies en 2003 un dossier trompeur prétendant que l’Irak était en possession d’armes chimiques et qui fut suivi par la plupart des pays occidentaux, ce qui déboucha sur l’invasion illégale d’un pays souverain en entrainant la mort de dizaines de milliers d’innocents, hommes, femmes et enfants…

Alors comment donner désormais un quelconque crédit à cette désinformation occidentale à répétition ?

Stéphane Guibert / Finalscape / VK / MondiAspora

Et pour rappel :

La nuit du 26 Février, 41 jours après le début de la guerre, les avions et les hélicoptères américains attaquent des milliers d’irakiens civils et soldats, en fuite vers le Koweït. Le bombardement commence à minuit et dure des heures. Il n’y aura pas de rescapé.

Le lendemain, les pools des reporters filment 80 kilomètres de route jonchés de milliers de carcasses de voitures, de bus, de camions et d’une poignée de tanks.

Les cadavres ne seront jamais dénombrés.

Les États-Unis sont accusés de crime de guerre mais l’affaire ne sera jamais portée devant un tribunal international.

Facebook Comments

Laisser un commentaire