Médias : Famines, mais à qui profite le crime ? La rentabilité de la détresse humaine doit être étalée au grand jour !

Spread the love

Aider l’UNICEF pour luter contre la famine quelle belle et noble cause n’est-ce pas ?

Un don pour sauver une vie, quel beau geste.

Qui se cache derrière ces catastrophes humanitaires ?

Vous ?

On serait tenté de le croire si l’on se réfère à ces clips qui vous sollicitent en vous demandant de faire un don tout en vous culpabilisant à demi-mot.

Ne soyez pas aveugles cette propagande qui vous culpabilise ne fait que dissimuler un vaste complot organisé par une bande de lobbyistes sans âme ni conscience dont le seul but est d’accumuler un maximum d’argent en  spéculant sur les denrées alimentaires tout en affament des millions d’êtres humains.

Faire un geste soit mais en sachant d’où vient le mal.

Tous ces gens qui souffrent au seul profit de ceux qui se goinfrent à outrance et qui vous méprisent, cela devient intolérable.

La crise des subprimes, la faillite des banques suite à des placements hasardeux et frauduleux, qui a payé ? Les banques ? Non ! c’est vous qui au prix de sacrifices toujours plus grands, de coupes budgétaires, de restructurations et de délocalisations, qui êtes les otages d’un système fabriqué par des traitres corrompus et qui au jour le jour vous réduisent à l’état d’esclaves.

Réveillez-vous !

Stéphane Guibert /Finalscape / VK

«Toutes les 5 secondes, un enfant en dessous de 10 ans meurt de faim; 37 000 personnes meurent de faim chaque jour et, sur les 7 milliards de personnes que nous sommes, presque un milliard sont en permanence sous-alimentés. L’agriculture aujourd’hui pourrait nourrir 12 milliards d’êtres humains, quasiment le double de la population mondiale.

C’est-à-dire qu’aujourd’hui un enfant qui meurt de faim est un enfant assassiné.»

Jean Ziegler (Ancien rapporteur spécial des Nations unies pour le droit à l’alimentation)

Facebook Comments

Laisser un commentaire