Genève : Sous un bouquet final, les défuntes fêtes de Genève et une mise à mort de volontaire de la ville !

Spread the love

2019 sonnera certainement  le glas des festivités en ce qui concerne la Genève internationale

Un feu d’artifice dont nous devons les images à la chaîne “Léman Bleu” et puis quoi ? Va te coucher, il n’y a plus rien à voir ?

Les fêtes de Genève, il faut remonter à 2017 pour avoir un aperçu de ce qu’offrait la Genève internationale à ses hôtes.

Aujourd’hui, c’est un feu d’artifice en grande partie financé par le secteur privé que Genève met en avant mais il ne faut pas s’y fier. L’âme n’y est plus.

Les touristes autant que les riverains ne s’y laissent pas prendre. À trois heures de là, si tu veux voir un feu d’artifice un vrai, prends le TGV et à Paris, tu verras ce que l’on a coutume d’appeler un feu d’artifice.

Genève offre dans sa grande bonté un programme pyrotechnique à qui veut bien le regarder mais le peu de joie et l’âme de cette ville ce sont évaporés dans la fumée de ces feux aussi stupides qu’absurdes.

L’office du tourisme de Genève s’emploie à mettre à mort son industrie touristique estivale et les fruits de ses succès antérieurs sont sur le point d’être récoltés par la concurrence  des villes voisines.

Pour une mise à mort personnelle, la ville de Genève n’a de leçon à recevoir de personne et c’est bien dommage.

Stéphane Guibert / Finalscape / VK

Crédit vidéo : Léman Bleu

Facebook Comments

Laisser un commentaire