Finalscape : Et si les menaces m’étaient comptées …

Spread the love

Finalscape : Et si les menaces m’étaient comptées …

“Une balle dans la tête c’est vite parti !”

Bhein ouai ! Ce n’est pas la première fois que je reçois ce genre de message et évidemment toujours de source anonyme. Qu’ils viennent donc me planter ces enfoirés, je n’ai pas peur et d’ailleurs, je les invite-même.

La vérité n’a pas de prix et n’importe comment, ils devront payer pour leurs crimes !

À bon entendeur.

Stéphane Guibert / Finalscape / VK

Facebook Comments

Laisser un commentaire