Environnement : Vers un climat artificiel …

Spread the love

Source de l’image

Avant nous avions 4 saisons, printemps, été, automne, hiver. Le printemps et l’automne étaient des étapes intermédiaires nécessaires à la végétation et au vivant en général. Aujourd’hui nous passons de l’été à l’hiver, du chaud sec au froid gelé. Plus de périodes intermédiaires  qui créent l’humus ou les bourgeons. Éléments de rebondissement de la vie. Espace de transformation du vivant. D’ailleurs étymologiquement, humus, humanité, humidité, c’est la même chose …

En mai, nous avons chanté “Il est ou le printemps ?” Nos récoltes cette année nous le rappellent cruellement … L’automne aurait-il disparu également ?

Toute la biosphère souffre illégitimement. 

On nous impose des technologies industrielles en solutions miracles contre un présumé réchauffement. Du retrait du CO2 à la pulvérisation d’aérosols dans l’atmosphère avec pour objectif de décarboner ou de filtrer le rayonnement solaire. Diminution de la lumière solaire donc de la photosynthèse. Les apprentis sorciers du climat auraient-ils oublié qu’en captant le gaz carbonique durant des centaines de millions d’années, les arbres ont préparé le terrain pour l’humanité.

Cette zone intermédiaire entre ciel et terre se dessèche et meurt sous nos yeux. Alors que des expériences clandestines se pratiquent en silence dans une évolution hors contrôle.

Facebook Comments

Laisser un commentaire