Coup de gueule sur le Brexit : La mondialisation sonnera le glas de l’humanité

Spread the love

Quitter l’Europe ? Même pas en rêve !

Résumé de la situation avant réinitialisation : L’Europe et la mondialisation “Coup de gueule”

Cela n’est pas nouveau, les peuples rebelles seront matés. Soit on les fera revoter en employant tous les moyens : chantage, menaces ou fake news, soit on passera outre la démocratie, soit on les désintègrera économiquement comme c’est le cas en ce moment avec la Suisse. Voilà pour la politique européenne.

Les peuples européens, mazots ou inconscients comme jamais en redemandent malheureusement.

Plaidoyer des européistes:

Quitter l’Europe ? Mais vous n’y pensez pas voyons ! Sans elle, c’est l’inconnu, la désolation et la désintégration d’une uniformité, d’une conformité qui même sans âme véritable et sans racines vous assure une destinée commune avec des millions d’autres européens ; quitter l’UE vous relèguera dans la sphère des eurosceptiques à savoir : ceux qui se replient sur eux-même.

Bien sûr, bien sûr … Mais encore …?

Il faut des sacrifices, toujours plus de sacrifices si l’on veut que cela marche !

Il faut baisser les salaires, les retraites, les subventions sociales, il faut soutenir l’économie si chère à nos élites, il faut délocaliser pour générer plus de profits,  il faut favoriser les riches en leur faisant des cadeaux fiscaux ; vous rendez-vous compte de ce qu’il adviendrait de notre économie si par malheur les riches quittaient notre pays !? (Les pauvres).

Les Britanniques demandent un nouveau référendum et il y a fort à parier que si le Brexit n’était pas passé, un nouveau vote, aujourd’hui, ne ne serait même pas murmuré dans les médias mainstream. Mais voilà, la propagande bat son plein et met en lumière les europhiles tout en muselant les moutons noirs qui ne sont pas du même avis. (Vive la liberté d’expression).

L’Europe corrompt et soudoie !

L’Union Européenne est une Entité antidémocratique voulue par une élite transcontinentale, financée par des multinationales, le tout présenté comme un théâtre de guignols sous les spot lights des médias mainstream et tout le monde ou presque semble s’en accommoder.

Les politiques en Europe ne sont qu’un écran de fumée cachant une volonté sournoise et bien déterminée, tapie dans des couloirs obscures, décidant comme bon lui semble de notre avenir et de celui de nos enfants.

Faire partie de l’Europe, c’est faire partie d’une norme, non pas politique mais économique qui nous projette dans un “no man’s land“, sans perspective, nous reléguant à de simples sujets dont le système peut disposer à sa guise en nous jetant comme de vulgaires marchandises.

Le fait de dire non à ce système mortifère n’équivaut pas à s’isoler du monde comme le clament les grands médias, mais à se protéger tout en réfléchissant à un monde plus cohérent pour nous les hommes ainsi qu’à une vie en symbiose avec notre environnement.

Économie VS Écologie ?

Qui a-t-il de plus important ? Le fric tout de suite ou l’avenir de l’humanité et celui de notre planète ?

Croyez-moi, ce que je dis là est désintéressé. Je n’ai pas d’enfant, ne suis affilié à aucun mouvement politique et n’ai aucun intérêt nulle part. Mon intuition et mon amour pour la vie sont mes seules motivations et je pense être au plus proche de la vérité en disant que nous n’avons malheureusement plus vraiment le temps.  Soit nous amorçons un virage à 90 degrés pour notre propre survie, soit nous serons les spectateurs de notre propre extinction.

Stéphane Guibert  / Finalscape / Tous pour la vérité / VK

Facebook Comments

Laisser un commentaire