Correcteur d’orthographe sur Windows et Google : Faites attention, il a tendance à induire en erreur

Spread the love

Correcteur d’orthographe sur Windows et Google : Faites attention, il ont tendance à induire en erreur

J’écris passablement sur Internet et notamment sur mon blog tout en essayant de faire le plus attention possible au niveau orthographique, grammatical ainsi qu’en conjugaison.

Ce qui n’est pas évident car la langue française, aussi belle soit-elle est remplie de pièges et les correcteurs automatiques ne nous aident pas forcément bien au contraire.

Je ne sais pas si c’est à Microsoft ou à Google que je le dois mais bien souvent et bien qu’un mot ait été orthographié correctement, l’ordinateur me le transforme pour faire une superbe faute.

Un exemple :

Lors d’un récent article j’avais écrit : “Je pense qu’on est aujourd’hui dans un schéma similaire sauf que concernant les sorcières,  il s’agirait plutôt du 1% de la population qui détient toutes les richesses de la planète en laissant “mourir de faim” et ce dans une indifférence totale les plus démunis.”

Le correcteur d’orthographe me l’a transformé sans aucune intervention de ma part en : “Je pense qu’on est aujourd’hui dans un schéma similaire sauf que concernant les sorcières,  il s’agirait plutôt du 1% de la population qui détient toutes les richesses de la planète en laissant “mourir de fin” et ce dans une indifférence totale les plus démunis.”

Erreur vraiment grotesque étant donné que le mot “faim” est attribuée à quelqu’un qui ne mange pas alors que le mot “fin” est quand à lui attribué à quelque chose qui se termine.

Concernant les traductions d’une langue vers une autre, il faut également être attentif car des mots voir même le sens initial d’une phrase peuvent être complètement modifiés, ce qui pourrait porter à confusion et à la mauvaise interprétation d’un article tout entier.

Comme quoi, l’intelligence artificielle à ses limites ce qui quelque part pourrait presque rassurer.

Stéphane Guibert / Finalscape

 

Facebook Comments

Laisser un commentaire