Vincent Lapierre : Retour sur la journée du 5 mai 2018 avec le CNTF

Vincent Lapierre  a couvert la journée du 5 mai 2018 en suivant le CNTF (Conseil National de Transition Français) dont le but était de faire arrêter le président de la République Emmanuel Macron qui, selon le mouvement  n’est pas légitime depuis qu’en 2007, Nicolas Sarkozi avec la complicité du P.S a ratifié le traité de Lisbonne rendant caduc le référendum de 2005 où les français, à près de 55% votèrent contre l’adhésion de la France à l’Espace Économique Européen (l’EEE) et plus récemment, le décret signé par l’ancien premier ministre Manuel Vals, abrogeant la séparation des pouvoirs.

Pour le CNTF, les gouvernements qui ce sont succédé depuis Nicolas Sarkozy sont ni plus ni moins illégitimes et il propose par la voie de son porte parole Eric Fiorile la mise en place d’un gouvernement de transition rendant au peuple sa souveraineté.

Retour sur la journée en vidéo avec Vincent Lapierre

Le coup d’état n’a pas eu lieu toutefois, malgré de nombreuses déceptions de la part de celles et ceux qui y croyaient dur comme fer, la motivation demeure omniprésente au sein du mouvement où de nombreuses autres initiatives sont en cours de préparation.

Il faut aussi tenir compte de l’intervention vidéo du CRS Marc Granier peu avant la journée fatidique qui, après de nombreuses révélations a été arrêté par la police puis mis à l’isolement dans un hôpital psychiatrique de la banlieue parisienne.

Ces événements majeurs pour le mouvement ont été déstabilisateurs et sont en grande partie la cause de cet échec.

Toutes les révolutions ne ce sont pas faites en un jour et l’histoire témoignera de l’impact que le CNTF aura eu en ce début de XXI siècle.

Stéphane Guibert  / Finalscape / Tous pour la vérité / VK / MondiAspora

 

France : La résistance se mobilise tout en se divisant.

France : La résistance se mobilise tout en se divisant.

Lors de la manifestation organisée à Paris le 13 mai 2018 et dont le slogan était : “Il faut l’unité pour chasser Macron”, le moins que l’on puisse dire c’est que les organisateurs étaient très sélectifs en matière d’unité.

Muselage des médias indépendants, liberté d’expression moribonde, la résistance qui appelle à l’unité semble plus divisée que jamais. Les élites en sont parfaitement conscients et savent que c’est cette division des français qui leur assure une pérennité sereine.

Vincent Lapierre en fait les frais alors qu’il était sur le tournage qui devait couvrir l’événement.

Vincent Lapierre est désormais présent sur le réseau social VK

Privatisation de la SNCF, on vous arnaque et on vous ment !

“La privatisation de la SNCF que met en place macron est une vaste escroquerie, et voici pourquoi” 

Analysons la stratégie employée :

Focaliser notre attention sur le statut des cheminots, qui paraît-il, seraient des ultra privilégiés. Il s’agit d’une stratégie très perfide car le vrai sujet ce n’est pas leur statut, ils servent simplement de hameçon pour nous faire avaler la totalité de la réforme qui va tous nous pénaliser ; car quoi que l’on pense de leurs avantages, et même si l’on estime qu’ils sont trop élevés, je rappelle qu’ils seront toujours infiniment inférieurs à ceux dont disposent les ministres et les conseillers qui décident de ces privatisations et qui jettent aujourd’hui les cheminots à la vindicte populaire.

Ce sont les plus grands profiteurs qui nous donnent des leçons de morale et qui surtout nous opposent les uns aux autres. Car au fond, le problème, ce n’est pas que les avantages des cheminots soient trop grands, le vrai problème, c’est que les acquis sociaux de tous les autres, de nous tous, sont en train de fondre comme neige au soleil depuis plusieurs décennies.

On a voté pour des gens qui nous ont jetés dans la jungle de la mondialisation, les mains attachées dans le dos. L’Etat nous protège de moins en moins, c’est un fait. Et si l’on continue d’accepter docilement cette logique ultra- libérale comme Macron le souhaiterait, la suite c’est quoi ?

La suite, elle est dans la vidéo.

Politique : J’ai voté pour macron parce que ? … Ah oui, parce qu’il est séduisant

Dernière mise à jour : 29 juillet 2018 – 11:25

Politique : “J’ai voté pour macron parce que ? … Ah oui, parce qu’il est séduisant !”

Les Français seraient-ils victime de ce qu’on a coutume d’appeler “La beauté du Diable” ?

Personnellement, je n’ai rien contre le personnage de Macron bien au contraire même. J’ai une grande admiration pour un homme qui soutenu par toute une clique de lobbyistes  plus fortunés les uns que les autres a su se placer au bon endroit, la France et au bon moment, celui ou apparemment les français sont plus nuls que jamais et ce, afin d’atteindre les plus hauts sommets de la république.

Bravo Macron !

A vous qui avez  encore de la lucidité, je viens de concocter une petite vidéo qui démontre à quel point la France a touché le fond et c’est édifiant !

A mon avis, mieux vaut en rire.

Stéphane Guibert  / Finalscape / Tous pour la vérité / VK /