Société : “Benalla casses-toi de mon bar”

“Benalla casses-toi de mon bar”

Alexandre Benalla pris à partie dans un bar de Saint-Denis

Des clients n’ont pas apprécié la venue d’Alexandre Benalla, ancien collaborateur d’Emmanuel Macron, dans un café du centre-ville de Saint-Denis. S’en sont suivi des échanges tumultueux dont un extrait est diffusé dans cette vidéo.

VIDEO. Les trois amis dyonisiens aimeraient en savoir un peu plus sur la stratégie politique de celui qui, à l’approche des municipales, s’intéresse de près à cette ville populaire du 93.

Long manteau noir déboutonné, coude posé sur le zinc, lumière blafarde : l’homme qui vient d’entrer dans ce café populaire du centre-ville de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), à deux pas de la basilique, tente de se fondre dans le décor. Mais son arrivée « en fanfare » a quelque peu compromis le scénario.

« Nous étions tranquillement en train de boire un verre quand un homme annonce l’arrivée d’Alexandre Benalla comme on présente un prince en son royaume » détaille à « l’Obs » Colette, Dyonisienne depuis cinq ans.

Ce qui devait être une simple visite de campagne à l’approche des municipales de 2020 se transforme en un spectacle où les insultes fusent :

Lire la suite

Politique : C’est pas grand chose cette affaire des Gilets Jaunes

Fillon : C’est pas grand chose cette affaire des Gilets Jaunes

On l’aura bien compris, le peuple n’est que quantité négligeable.

Le cynisme et la politique :

Lorsque Fillon disait : “Moi j’ai mis 2 millions de personnes dans la rue”

Crédit vidéo : Radio Télévision Suisse

Après l’incendie de Rouen, voila que survient le miracle de la rhétorique

Sur l’usine Lubrizol à Rouen, le Ministre de l’Agriculture nous donne une belle leçon de rhétorique

l’art de parler fort… sans rien dire !

Politique, les rois de la com’ !

Crédit vidéo Canal +

Constitution Suisse : CECI EST L’HISTOIRE VRAIE D’UN VIOL…

Le premier chapitre de notre histoire débute le 9 février 2014, lorsque le peuple et les cantons suisses ont accepté l’initiative populaire « contre une immigration de masse » qui exigeait le retour à une immigration contingentée et donc – par opposition – à la renégociation de l’accord de libre circulation des personnes entre la Suisse et l’Union européenne. Mauvais perdants, les parlementaires (qui, à l’exception de l’UDC, étaient tous opposés à l’initiative) ont rompu leur serment et ont violé la Constitution en votant sciemment et volontairement une loi anticonstitutionnelle le 16 décembre 2016. Pour rappeler les faits, l’ASIN publie aujourd’hui une vidéo de 2.20 minutes intitulée « C’est l’histoire vraie d’un viol… »

« C’est l’histoire vraie d’un viol… » rappelle les faits grâce à des images d’archives issus de la RTS et du Service du Parlement. Il met en scène les principaux acteurs du viol de la Constitution et reprend les commentaires choqués de journalistes témoins de ce jour surréaliste où le Parlement s’est défié du peuple dans un véritable coup d’Etat silencieux. L’ASIN confond les violeurs de la Constitution et appelle à leur non-réélection le 20 octobre prochain.

Le premier chapitre de notre histoire a été écrit par le peuple le 9 février 2014. Il lui appartiendra d’écrire également le dernier chapitre de cette histoire le 20 octobre prochain en envoyant à la retraite politique celles et ceux qui ont cru qu’il était possible de violer la Constitution et d’être acquitté pour non-lieu.

Traités européens :  On en voilait pas, ils nous ont été imposés et en sortir est impossible.

Traités européens :  On en voilait pas, ils nous ont été imposés et en sortir est impossible.

Politiquement parlant, l’Europe est une voie sans issue !

“Dans le cadre d’y voir claire même si il fait nuit”

Parmi les dix commandements de l’UE il est inscrit :

  • Manger des OGM tu devras !
  • Baisser ton salaire tu subiras !
  • Vendre ton patrimoine au plus offrant il sera !
  • Renoncer à ta culture et tes origines il t’en coûtera !
  • Retraité et misérable tu finiras !
  • Faire un trait sur ta souveraineté tu consentiras !

Et le plus beau reste à venir !

Stéphane Guibert / Finalscape

Scandale autour d’un kebab : Vif débat sur le thème de la laïcité

Laïcité

Devons-nous garder nos racines ou sommes-nous tous issu du même moule et le cas échéant, à qui cela profiterait-il ?

Scandale autour d’un kebab.

Vif débat autour d’un kebab; on aurait pu en dire autant vis à vis d’un plat de sushis ou d’une pizza fraternellement partagée mais au delà des clichés et du racisme à deux ballles, doit-on pour autant renoncer à nos racines, nos origines et notre culture ?

Au nom d’un mondialisme qui ne sert finalement qu’à une poignée de bénéficiaires, un français doit-il renoncer à ce qui fait de lui un français, de même pour le belge, le suisse ou quelque autre nationalité que ce soit ?

Encore une fois, les sentiments et la bonne volonté de tout un chacun sont pris en otage car au nom du “vivre ensemble” l’erreur n’est plus autorisée. En arriverait-on à décréter que de parler d’une bonne choucroute serait discriminatoire ?

Vivre ensemble oui, mais dans le respect des coutumes et des traditions de tous. C’est mon avis !

Stéphane Guibert / Finalscape / VK

Quatre ans de prison pour Patrick Balkany

Source de l’image >>>

Patrick Balkany plonge pour fraude fiscale, le maire de Levallois-Perret a été immédiatement incarcéré à la prison de la Santé. Sa femme Isabelle a été condamnée à trois ans de prison mais sans mandat de dépôt.

Quand les gros bonnets plongent, la république tremble ! (ndlr.)

Couple Balkany : voilà 4 choses que vous ne savez peut-être pas sur eux :

  • La grosse augmentation de salaire de Patrick Balkany

En septembre 2018, le conseil municipal de Levallois-Perret vote une augmentation de 56% du salaire de maire de Patrick Balkany. Il avait du quitter son siège de député un an plus tôt en raison du non-cumul des mandats et souhaitait compenser les 5’600 euros par mois perdus de son salaire de député. Pour rester dans la légalité, son augmentation de salaire a du être accompagnée d’une baisse de salaire de ses adjoints : ceux-ci on donc perdu chaque mois 76 euros de leurs 1’700 euros mensuels.

  • Les succès électoraux de Patrick Balkany

Patrick Balkany a été élu maire de Levallois-Perret pour la première fois en 1983. À ses côtés : son épouse Isabelle Balkany, nommée directrice de la communication. Depuis, Patrick Balkany a toujours été réélu maire sauf une fois, lors des municipales de 1995.

  • Les affaires judiciaires

Les époux Balkany sont impliqués dans de multiples affaires judiciaires. En 1996, ils ont été condamnés parce qu’ils avaient employé, aux frais du contribuable, trois agents municipaux pour les servir dans leurs résidences principales et secondaires le 13 mai 2019 au début de leur procès pour “fraude fiscale” et “blanchiment de fraude fiscale”. Ils sont soupçonnés d’avoir dissimulé plus de 13 millions d’avoir au fisc, en particulier deux luxueuses villas au Maroc et dans les Caraïbes.

  • Plus de 40 ans de mariage

Isabelle et Patrick Balkany se rencontrent en 1975. Selon Patrick Balkany, l’idylle se noue le 13 décembre 1975 alors qu’il désside de laisser tomber sa compagne de l’époque pour inviter Isabelle à passer une soirée avec lui. En 1995, les Balkany se séparent plusieurs mois. Le couple Balkany finira par se reformer et retourner à la mairie de Levallois-Perret pour briquer un nouveau mandat en 2001. Isabelle Balkany devient alors première adjointe au maire.

Crédit Vidéo : Brut Officiel

Mise en ligne : Stéphane Guibert / Finalscape

 

Suisse : Les candidat.e.s aux élections fédérales connaissent-ils bien votre quotidien ?

Les candidat.e.s aux élections fédérales connaissent-ils bien votre quotidien ?

Faire les courses, cuisiner, joindre les deux bouts: suivez-les en immersion, une journée dans la vie de tous les jours des Romands.

“C’est ma Suisse”, sur la RTS le mercredi 28 août, 20h10

Crédit vidéo : Radio Télévision Suisse

Réforme des retraites : vérité et contre vérité

Source de l’image

Une députée LREM en marche souhaite vous parler de la réforme des retraites.

La réforme des retraites, rien à craindre…. Ah vraiment !?

G.S / FINALSCAPE

Le théâtre de Guignol : François de Rugy ministre démissionnaire porte plainte contre Mediapart pour diffamation

“Les riches c’est fait pour être très riches et las pauvres très pauvres !” (G.S)

François de Rugy a annoncé ce mardi après-midi qu’il avait présenté sa démission de ministre de la Transition écologique. Dans ce même communiqué Facebook, il a également révélé qu’il avait déposé plainte pour diffamation contre Mediapart.

Ce mardi, au cœur de l’après-midi et à la surprise générale, le ministre de la Transition écologique a annoncé, via un statut Facebook, qu’il avait présenté sa démission au Premier ministre dans la matinée. François de Rugy était sous le coup de révélations mettant en cause son train de vie lorsqu’il était président de l’Assemblée nationale et la frontière qu’il avait établie entre sa vie professionnelle et privée.

L’affaire avait été initiée mercredi dernier par des révélations de Mediapart.Il a aussi livré une autre information dans ce post Facebook ce mardi.

Vidéo:

François de Rugy aurait organisé au moins une dizaine de dîners aux frais de l’État, sans qu’ils ne soient en lien avec ses fonctions de président de l’Assemblée nationale. Un dîner de saint Valentin entre M. de Rugy et sa femme est aussi en cause.

Notre journaliste David Perrotin est allé à la rencontre des députés pour leur demander ce qu’ils en pensaient, tous n’ont pas répondu, certains ont de drôles arguments.

Mise en ligne : Stéphane Guibert / Finalscape