Nicolas Hulot face à l’Assemblée nationale peu de temps avant sa démission

Dernière mise à jour : jeudi 20 septembre 2018 – 16:04

Sûrement le discours le plus marquant de Nicolas Hulot, c’était en mars dernier face à l’Assemblée nationale

“[…] 30% d’oiseaux en moins en quelques années. 80% d’insectes en moins, à l’échelle européenne. la semaine dernière, le dernier grand mâle des rhinocéros blanc du nord de l’Afrique a disparu. Moi, cela ne provoque pas de peine ni de colère mais de la honte. De la honte de savoir que derrière la sixième extinction de la biodiversité, la responsabilité c’est nous ! Et que plus l’on réduit la biodiversité, plus l’on réduit nos options pour l’avenir. Il y a des tragédies invisibles et silencieuses dont on s’accommode tous les jours. Eh bien je vous le dis, tout seul, je n’y arriverai pas !

Oui je vais vous présenter un plan biodiversité dans les semaines qui viennent, qui va succéder à la stratégie de la biodiversité. Mais très sincèrement, tout le monde s’en fiche ! A part quelques uns !

Je veux simplement avoir un sursaut d’indignation et de réaction parce que l’humanité a une communauté d’origine avec le vivant, et une communauté de destin avec le vivant. J’ai besoin de chacun d’entre vous, Merci !”

Vidéo :

Extrait du discours de Nicolas Hulot, c’était le 21 mars 2018 suivit de la liste des 42 députés qui ont décidé dans la nuit du 14 au 15 septembre 2018 que l’interdiction du glyphosate d’ici 3 ans ne sera pas inscrite dans la loi avec ce message : “Doit-on attendre des élections pour stopper cela, ou serons-nous morts avant ?

On s’en doute, lors de ce vote, les lobbies et la corruption étaient de la partie.

Stéphane Guibert  / Finalscape / Tous pour la vérité / VK /

Politique : Les Français, pour la plupart, croient encore au père Noël

François Asselineau, président du parti politique qu’il a fondé, l’UPR, redoute que la génération actuelle des électeurs croie encore au père Noël et soit la génération “fossoyeur” de la France.

Ce qui différencie l’UPR des autres partis politiques réside dans le fait que par la voie de son président-fondateur, François Asselineau, les discours ne se résument non pas par des idées, mais par des faits.

François Asselineau à qui, ironiquement l’on reproche de connaître  les articles de la constitution européenne sur le bout des doigts ne cesse de m’épater ne serais-ce que par son énergie et sa clairvoyance.

Selon lui, il y a une volonté chez les Français de ne pas savoir, une honte inconsciente que la génération actuelle sera peut-être le fossoyeur d’un pays qui a 1’500 ans d’âge, d’un pays qui a été créé par 40 générations et que la génération actuelle , (Pokémon Go (ndlr.)) en sonnera peut-être le glas.

Note personnelle :

Horsmis l’UPR et les quelques partis “hors-norme” boycottés par les médias mainstream lors des élections et aujourd’hui encore, tous les partis politiques ne sont que des “copier coller”.  Ils ont exactement le mêmes programme, les mêmes intérêts et la seule chose qui les différencient ne se résume que dans le papier d’emballage qui correspond aux promesses électorales non tenues et qui en bout de course nous ramènent inlassablement au même résultat à savoir : que nous nous sommes fait avoir sur toute la ligne.  

Le père Noël est un imposteur et ses cadeaux sont empoisonnés.

Merci encore à François Asselineau pour sa conférence à Genève, à laquelle j’ai assisté et que j’ai apprécié.

Et pour terminer :

Ce qui fragilisera notre société et qui à terme la condamnera, ça ne sera pas les plaies qui les unes derrière les autres nous tomberont dessus, ça sera bel et bien notre incapacité à faire preuve de clairvoyance par rapport à notre propre destin mais aussi et surtout notre déni, notre refus d’accepter la réalité. L’humain est tel, qu’il monétisera sa propre extinction.

Stéphane Guibert  / Finalscape / Tous pour la vérité / VK /

Politique : Démission de Nicolas Hulot

Dernière mise à jour : mercredi 29 août 2018 – 19:35

C’était plus qu’un ministre, c’est une figure européenne de l’écologie, Nicolas Hulot, l’ancien photos reporter, l’ancien animateur, globe trotter a longtemps été parmi les personnages les plus populaires en France, c’était une des plus belles prises de guerre d’Emmanuel Macron ; c’est terminé, il démissionne avec fracas et avec surprise sans même avertir son président et en tirant au passage sur les lobbys qui lui ont pourri la vie et sur ce qu’il appelle le modèle économique marchand.

Crédit vidéo et source : Radio Télévision Suisse

Démission de Nicolas Hulot en direct : Sans analyse approfondie et sur le vif, “Respect Monsieur Hulot” (n.d.l.r)

Cette décision sera probablement le check point qui marquera la rupture définitive entre notre environnement, notre biodiversité et nous, la gent humaine.

Bienvenue dans le monde réel !

G.S

Quelques minutes auparavant, il dressait un tableau particulièrement sombre de la situation mondiale.

« Je ne comprends pas que nous assistions globalement les uns et les autres à la gestation d’une tragédie bien annoncée dans une forme d’indifférence. La planète est en train de devenir une étuve, nos ressources naturelles s’épuisent, la biodiversité fond comme la neige au soleil et ce n’est pas toujours appréhendé comme un enjeu prioritaire. Et surtout, pour être très sincère (…), on s’évertue à entretenir voire à réanimer un modèle économique et marchand qui est la cause de tous ces désordres », lâchait-il avec gravité. Et malgré « le diagnostic imparable (qui) ne cesse de se préciser et de s’aggraver de jour en jour, ce sujet est toujours relégué dans les dernières priorités ». Dans ce contexte, « la France n’en fait pas assez, l’Europe n’en fait pas assez, le Monde n’en fait pas assez ». Et de poursuivre : « La pression du court terme sur les dirigeants (…) est si forte qu’elle préempte les enjeux de moyen et de long terme. C’est la vérité ». Pour enfin concéder que sur ces questions, « je suis seul dans ce gouvernement ».

Après les cloches qui font trop de bruit… les cigales qui chantent trop fort.

Au Beausset, dans le Var, des touristes se sont plaints du bruit des cigales, réclamant au maire des insecticides pour s’en débarrasser !

Ils ont interpellé le maire de la commune où ils passent leurs vacances.

Après les cloches qui font trop de bruit… les cigales qui chantent trop fort.Le maire de Beausset (Var), a été abordé à “deux reprises” par des touristes qui se sont plaint des cigales dans la commune, rapporte France Bleu.“Ils m’ont demandé : est-ce que vous avez des produits insecticides pour passer sur les arbres ? Comment se débarrasser des cigales ?'”, relate Georges Ferrero. Elles font “crac-crac-crac… Ça n’a rien à voir avec un chant”, auraient assuré ces derniers.

L’élu, qui a refusé de les aider, assure à Europe 1 que ces cinq touristes, issus de “la région parisienne” mais aussi “de Rhône-Alpes” et “de l’Est”, ont ensuite arrosé les arbres dans une tentative désespérée de faire taire les cigales. Et de conclure, sur France Bleu : “J’ai été très choqué. Les cigales font partie de l’emblème de la Provence. Quand on vient dans le Sud, on sait qu’il y a des cigales. Nous, on est fiers de les avoir !”

A ces touristes, je propose l’air pur de ces mégapoles : Delhi, Tokyo, Pékin etc …

Éducation sexuelle en primaire, je n’ai jamais vu ça !

Je ne suis pas un dinosaure et quand j’étais ados, il y avait dans le programme scolaire des heures d’éducation sexuelle mais en comparaison à ce que l’on voit aujourd’hui en France, c’était soft, très soft. De plus, ces cours n’étaient pas donnés avant la secondaire, (âge 13-15 ans).

Je ne sais pas ce qui se trame vraiment en France, mais je suis choqué par ce que j’ai vu.

Parler de sperme, de masturbation d’éjaculation et autres scènes en les mimant devant des gamins de 9 à 11 ans, cela me dérange et me semble contre nature.

Entendre une enseignante dire : “Les mots que l’on a utilisé pendant la séance sont des mots qui peuvent sembler surprenants à l’école primaire, mais finalement, ce sont des mots de la langue française et qui veulent dire ce qu’ils veulent dire”.

Cela veut dire quoi ?

Que l’on banalise ce qu’il y a encore peu choquait lorsqu’un mot concernant les rapports sexuels sortait de la bouche d’un enfant.

Comme on est partis, à quand la projections de film X à la maternelle ?

Stéphane Guibert  / Finalscape / Tous pour la vérité / VK /

Magistral coup de Gueule de la part d’une maman qui a les yeux ouverts.

Consentements sexuels chez les mineurs : Les conséquences sur une société en perdition

“Les enfants ne sont pas protégés face aux violences sexuelles. Sur 9% de plaintes déposées, seulement 1% aboutissent”.

La psychiatre Muriel Salmona nous explique le consentement sexuel des mineurs.

Lors d’un rapport sexuel avec un adulte, l’enfant est complètement déconnecté de ses émotions, un peu comme un automate et du coup, on peut lui faire faire ce que l’on veut ; ce qui peut être aussi considéré comme un consentement.

L’âge légal minimum du consentement sexuel d’un mineur avec un adulte, c’est l’âge auquel il est supposé pouvoir donner un consentement libre et éclairé. Actuellement, dans le cadre d’une situation où il y a une plainte, on peut chercher le consentement d’un enfant même s’il a 6,7,8,9,10 ans, 11 ans, 12 ans … et c’est ce qui pose problème.

La publicité d’une marque très connue qui cible les parents dit que : “Dans un monde où tout est fait à taille d’adultes, les enfants ont besoin de repaires“. Cette loi “Schippa” ne fait rien d’autre que de les leurs retirer.

Stéphane Guibert  / Finalscape / Tous pour la vérité / VK /

Médias : Un enfant de 10 ans vient d’être mis en examen pour incendie ayant provoqué la mort

Un enfant de 10 ans vient d’être mis en examen dans l’affaire de l’incendie mortel d’Aubervilliers. Voilà pourquoi c’est possible en France.

“Il est soupçonné d’avoir joué avec un briquet et d’avoir provoqué l’incendie meurtrier d’un immeuble d’Aubervilliers”.

Être mis en examen en France à l’âge de 10 ans,  c’est possible car la responsabilité pénale est reconnue quand le mineur, sans minimum d’âge, est déclaré coupable de l’infraction parce que le juge estime que l’enfant est “capable de discernement”, c’est-à-dire que l’enfant a compris les conséquences de ses actes.

Mais, avant 13 ans, un enfant, même reconnu pénalement responsable, ne peut pas être sanctionné comme un majeur ni jugé par un tribunal pour adulte. Il ne peut donc pas aller en prison mais peut, à partir de 10 ans être interrogé après autorisation du parquet. C’est au juge des enfants ou au tribunal des enfants de décider des mesures applicables.

Et ses parents ?

Ils ne sont pas responsables pénalement des actes de leur enfant. Mais ils sont responsables civilement. A leur charge donc d’indemniser les victimes. Si les parents sont divorcés, c’est uniquement le parent chez qui l’enfant vit principalement, qui sera tenu pour responsable civil.

L’enfant d’Aubervilliers a été mis en examen pour incendie volontaire ayant entrainé la mort. Ce mineur de 10 ans risque plusieurs sanctions et mesures éducatives :

  • Placement dans un établissement médical ou d’éducation.
  • Réprimande solennelle du juge des enfants.
  • Interdiction d’apparaître dans certains lieux.
  • Confiscation d’objets.
  • Remise à niveau ou travaux scolaires .

Incendie d’Aubervilliers : un enfant de dix ans mis en examen.

Une source judiciaire relate que l’enfant « a joué avec un briquet et a mis le feu à un torchon, puis il n’a pas réussi à éteindre »

Il est soupçonné d’avoir provoqué l’incendie d’une tour HLM, lequel a causé la mort d’une mère et de ses trois enfants, jeudi 26 juillet à Aubervilliers. L’enfant de dix ans a été mis en examen à Bobigny, selon une source judiciaire. « Il a joué avec un briquet et a mis le feu à un torchon, puis il n’a pas réussi à éteindre », raconte cette source.

Le parquet de Bobigny avait ouvert samedi une information judiciaire pour incendie volontaire ayant entraîné la mort, un crime passible de la réclusion à perpétuité. L’enfant mis en examen ne pourra toutefois pas être jugé, son jeune âge le rendant pénalement irresponsable.

Le juge d’instruction a décidé d’imposer au jeune suspect une « mesure d’éloignement » de cette commune de Seine-Saint-Denis, selon cette même source.

Affaire Benalla : Témoignage de l’auteur de la vidéo qui a tout déclenché

Les choses se corsent en 5ème république et c’est au fil des révélations que l’affaire initialement appelée “l’affaire Benalla” se mute en “l’affaire Macron”

Interviewé par une équipe de RT France, l’auteur de la vidéo qui est à l’origine de cette affaire s’exprime en exclusivité.

Stéphane Guibert

Duplex en direct du rassemblement place contrescarpe.

Source : RT France

Macron : Qu’ils viennent me chercher !

Après l’affaire Alexandre Benalla et suite à l’invitation d’ Emmanuel Macron de venir le chercher, un citoyen Français, Serge Petitdemage le prend au mot et appelle l’Élysée.

Les marines de guerre française et israélienne main dans la main…

L’Association France-Palestine Solidarité (AFPS) dénonce le fait que «pour la 1ère fois depuis 55 ans, deux bâtiments de la marine de guerre israélienne ont participé à Toulon à des manœuvres communes avec la flotte française en présence du chef de la marine israélienne».

Une déclaration israélienne, rapportée par l’AFP, précise qu’elles ont visé à faire face à des attaques « asymétriques » venant de petits bâtiments et à « tester nos communications en vue d’une attaque commune ».

Il s’agit – estime l’AFPS – d’une “démarche inacceptable qui rompt avec la politique initiée par le général de Gaulle en 1967 et renoue avec la « fraternité d’armes » de la calamiteuse expédition coloniale de Suez en 1956. Un message particulièrement choquant à l’heure où la France se ridiculise en empêchant les petits bateaux de la flottille de la liberté de mener à bien leur mission vers Gaza”.

L’AFPS demande en effet “que signifie aujourd’hui en effet « une attaque commune » avec cette marine de guerre, qui sème la terreur de façon récurrente à Gaza en y menaçant ou attaquant chaque jour les pêcheurs ? Qu’est-il donc arrivé à la France à l’heure où Israël, encouragé par Trump, vise ouvertement l’Iran et risque de mettre toute la région à feu et à sang ?”

L’annonce de cette coopération guerrière navale France-Israël survient en outre au même moment que l’annonce du renforcement des capacités offensives de la marine de guerre israélienne, à laquelle nous avons fait écho il y a peu.

Réaction