CULTURE & CINEMA : DESIRELESS, UN VOYAGE DANS LA MAGIE

Une petite fugue dans le monde de la magie et c’est du sein de son potager que Desireless nous fait partir pour un voyage de longue haleine mais Ô combien agréable et que l’on voudrait éternel !

Un voyage aux senteurs et aux couleurs infinies.

Et pour rappel :

Envie de prendre le large ? Faites donc un voyage en compagnie de Desireless

Qui n’a pas fredonné ce titre mondialement connu “Voyage voyage” de l’inoubliable Desireless qui me fait l’amitié de m’accorder une interview et que je me fais un plaisir de partager avec vous :

G.S :

“Quand je vous ai connu, c’est je l’imagine comme le commun des mortels avec ce titre planétaire : « Voyage voyage » Qui en est le compositeur et qui a écrit le texte ?”

Desireless :

“L’auteur est Jean Michel Rivat et les compositeurs Jean Michel Rivat et Dominique Dubois.”

G.S :

“Si vous êtes juste l’interprète, comment avez-vous été sélectionnée  pour interpréter le titre ?”

Desireless :

“J’ai rencontré Jean Michel grâce à un bassiste avec qui je jouais et qui le connaissait … Nous sommes allés lui faire écouter une maquette avec quelques titres de notre groupe et nous avons signé un contrat pour un 45 tours. Ce n’était pas “Voyage, voyage” mais un titre à nous dont jean Michel réécrivit le texte : “Chercher l’amour fou” avec en face B “À l’arrière de la cadillac” …”

G.S :

“Ensuite, il y a le titre « Jhon » . A-t-il été produit dans les mêmes conditions que « Voyage voyage » ?”

Desireless :

“Il y eut ensuite un second 45 tours “Qui peut savoir” que vous pouvez écouter ici. Ce n’est qu’après que Voyage est sorti en 1986. John a été enregistré bien après en 1989. Le titre a été enregistré dans un studio digital alors que voyage lui avait été enregistré en analogique.”

G.S :

“Le titre « Voyage voyage » est inconditionnellement connu et continue à faire vibrer la planète toute entière. En vivez-vous aujourd’hui ? (Ccomme le « Born to be alive » de Patrick Hernandez).”

Lire la suite

Climat : La vérité sort de la bouche des enfants – ANITA – (Vidéo)

Voici ANITA.

L’histoire d’une jeune fille qui nous permet d’intégrer nos propres questions, réflexions et craintes sur les grands enjeux de notre époque. Sur les luttes actuelles. Nous espérons que ce film apportera une base de réflexion à partager tous ensemble.

Here’s ANITA. The story of a girl, which brings us to question our own fears about today’s great issues and fights. We hope this short film brings us food for thoughts that we all can share.

Disclaimer: viewer discretion advised.

Avertissement : ne convient pas à un très jeune public.

“Je suis venu ici il y a un an et si je reviens aujourd’hui, c’est que rien a changé aujourd’hui. Avec des millions de jeunes du monde entier, nous avons lancé le plus grand mouvement de la jeunesse pour le climat. Nous assistons impuissants à la sixième extinction de masse qui entraînerait une partie de l’humanité avec elle. Demain il n’y aura presque plus de vie sur terre.

Pendant ce temps, vous restez entre vous à vous venter du succès de vos entreprises, de vos parcours, vos réussites économiques mais que vous le vouliez ou non, vous n’avez pas d’autre choix que d’agir; car vous aussi, vos familles, vos enfants allez vivre dans cette maison qui brûle, sauf que vous dormez.

Vous continuez de financer les énergies fossiles. Chaque année, on extrait 15 milliards de tonnes de sable pour construire des routes, des gratciels et des îles artificielles. Les espèces disparaisses dix mil fois plus vite que la normale, les sols sont de plus en plus infertiles. Mais où comptez-vous nous emmener ?

Je voulais vous faire prendre conscience, je voulais que vous paniquiez. J’aimerais maintenant que vous pensiez …

À l’enfant que j’étais, celui dont vous vous servez depuis deux ans pour protéger votre cirque sans avenir. Je ne suis pas un pantin, je suis une vraie petite fille !

Qu’est-ce que je suis pour vous à part un coup de com’, une décoration pour vous prendre en photo ? Depuis le début vous ne faites que mentir à moi et à la terre entière ? Votre inconscience n’a d’égal que votre inhumanité. Vous dites que vous écoutez, que vous avez des solutions mais la seule chose que vous faites c’est de repousser l’apocalypse. Vous allez nous tuer, vous n’avez rien changé et en réalité je sais que vous ne changerez rien. Vous n’êtes capables d’efforts que pour satisfaire vos intérêts.

Lire la suite

Culture & cinéma : “Demain est à nous”

Source de l’image

“DEMAIN EST À NOUS”

Le film documentaire, sortira au cinéma le 25 septembre prochain.

“Plutôt que de réaliser un autre film sur leurs détresses, j’ai décidé de donner une voix à ceux qui refusent l’ordre établi et qui s’engagent pour améliorer le monde et faire valoir leurs droits.”

Des militants particulièrement jeunes. Ils s’appellent José Adolfo, Arthur, Heena, Aissatou, Peter, Jocelyn et Kevin… “Je suis allé filmer des enfants venus des quatre coins du monde, des enfants qui se battent pour leurs convictions. J’ai rencontré des enfants qui ont trouvé la force et le courage de mener leurs combats.” explique Gilles de Maistre, le réalisateur.

Plus d’informations ici >>>

Culture & Cinéma : Claudio Fulci dans : “Frayeurs” L’âme des morts vivants ! (Paura nella città dei morti viventi)

L’âme qui aspire à l’éternité doit se soustraire
au joug de la mort.
Toi, vagabond au seuil des ténèbres, viens !
DUNWICH

Lucio Fulci, né le à Rome et mort le dans la même ville, est un réalisateur, scénariste et acteur italien. (Source : Wikipédia)

Réalisateur de nombreux longs-métrages, il restera dans les anales du cinéma international comme l’un des pionniers du film fantastique.

Petite anecdote :

Lors de la sortie du film “Frayeur” en 1980 à Genève, la projection était programmée dans un cinéma de quartier à minuit. Nous étions à la mi octobre et cette projection à laquelle je me rendis fut mon premier film du genre.

Pour l’époque les images étaient impressionnantes, une tête se faisant transpercer de part en part avec une perceuse, une femme vomissant ses boyaux, des têtes éclatées par un prêtre suicidé, des cerveaux écrasés, des zombies mangeurs de chair humaine etc…

A la fin du spectacle, il n’y avait plus de transports en commun et c’est donc à pieds que je devais rentrer chez moi. Sur le chemin du retour, je devais emprunter un sentier qui bordait une falaise peut rassurante et qui passait à proximité d’un cimetière lugubre. Il y avait beaucoup de brouillard et de ma vie je n’eus jamais aussi peur.

Dario Argento, réalisateur de plusieurs longs-métrages du même genre cartonnait également durant cette période.

Extraits du film “Frayeurs” de Claudio Fulci (1980)

Âmes sensibles, s’abstenir !

Culture & Cinéma : Plagiat, quand tu nous tiens

Didier Marouani : “A symphonic Space Dream”

Après une tournée triomphale en Russie qui a fait salle comble lors de chaque concert, revoici Didier Marouani et son groupe SpAce qu’il n’est plus nécessaire de présenter sur Finalscape avec ce titre en live : “A symphonic space dream“, titre qui on s’en souvient avait été plagié par Philipp Kirkorov

Une affaire qui remonte à plusieurs mois. Le chanteur Philipp Kirkorov que le compositeur français Didier Marouani accuse d’avoir plagié sa chanson “Symphonic Space dream“passe entre les mains de la justice Russe en ce moment même.

Kirkorov est un habitué du plagiat en se servant de titres adulés par le publique comme notamment ceux de la regrettée Dalida, les succès du groupe Baccara >>> ou encore ceux de Charles Aznavour.

Icone musicale incontestée en Russie, Philipp Kirkorov se sert de sa notoriété afin de “flooder” Didier Marouani qui a à son actif des dizaines de mélodies bien à lui.

On ne peut qu’aller dans le sens du compositeur français d’autant plus qu’il est à l’origine d’une révolution en matière artistique. On lui doit notamment le titre planétaire “Magic Fly” qui 40 ans après sa création continue à faire des émules.

Plagiat, quand tu nous tiens !

Témoignage du compositeur Didier Marouani :

Stéphane Guibert pour Didier Marouani et Finalscape

Culture et cinéma : Dario Argento, l’homme qui mettait en image ses fantasmes d’enfant

Maître incontesté de l’horreur, le Alfred Hitchcock à l’italienne, Dario Argento nous glace le sang pour notre plus grand plaisir

Un passage dans le monde de l’horreur, des sorcières des morts vivants et des démons !

Avant de se lancer dans le fantastique, nous devons à ce scénariste avant-garagiste le merveilleux film  “Il était une fois dans l’ouest“et après ces succès dans le style spaghettis, Dario Argento nous offre une panoplie de films du genre fantastique avec une brochette de films à succès :

Dario Argento, maître incontesté de l’horreur durant les années 80, le Alfred Hitchcock italien, celui qui mettait en scène ses rêves et ses phantasmes d’enfant dont la fille Asia Argento fit sa première apparition à l’écran dans le film “Démon 2”, scénariste du célébrissime film “Il était une fois dans l’ouest“, nous offre quelques minutes pleines d’hémoglobine certes un peut kitch aujourd’hui mais Ô combien riches en décors feutrés et parfois sur réalistes comme seul ce cinéaste de génie sait le faire.

Si vous êtes trop jeune pour avoir connu ce metteur en scène quelque peu singulier voici une bonne occasion de découvrir des extraits de quelques-uns de ses plus grands succès. Pour les adeptes, un pur plaisir.

  • Suspiria (1977)
  • Ténèbre  (1982)
  • Phénoména (1985)
  • Zombie (1978)

Retrouvons-le dans quelques extraits  :

Stéphane Guibert / Finalscape / VK


sdjfé

Culture & Cinema : Baccara , l’Espagne à Brooklyn

NOSTALGIE :

Baccara était une formation musicale composée de deux chanteuses et danseuses espagnoles, Mayte Mateos (née à Logroño, le ) et María Mendiola (née à Madrid, le ), découvertes dans la foulée du rythme disco et pop à Fuerteventura par le producteur allemand Rolf Soja pour RCA en 1977.

Source Wikipédia >>>

Un Air Disco et nous voilà partis en piste.

Bacra, était un duo Espagnol acquis à la cause de la “Big Apple” et qui en l’espace du single “Yes sir i can boogie” a su charmer les  5 continents en un claquement de doigts.

Quand la musique est bonne et quelle que soit l’époque, pourquoi s’en priver.

Alors retour sur un monument certes éphémère de l’époque disco mais Ô combien apprécié par les émules à ce moment là et interprété par ces deux divas : Mayte Mateos et María Mendiola :

Yes sir i can Boogie

Culture et Cinéma : Plagiat musical : Philip kirkorov VS Didier Marouani

Plagiat musical : Kircorov VS Marouani on est loin du compte !

Plagiat éhonté d’une Megastar de la pop musique Russe à l’encontre du compositeur français Didier Marouani

Une affaire qui remonte à plusieurs mois, le chanteur Philipp Kirkorov que le compositeur français Didier Marouani accuse d’avoir plagié sa chanson “Symphonic Space dream“passe entre les mains de la justice Russe en ce moment même.

Kirkorov est un habitué du plagiat en se servant de titres adulés par le publique comme notamment ceux de la regrettée Dalida, les succès du groupe Baccara >>> ou encore ceux de Charles Aznavour.

Icone musicale incontestée en Russie, Philipp Kirkorov se sert de sa notoriété afin de “flooder” Didier Marouani qui a à son actif des dizaines de mélodies bien à lui.

On ne peut qu’aller dans le sens du compositeur français d’autant plus qu’il est à l’origine d’une révolution en matière artistique. On lui doit notamment le titre planétaire “Magic Fly” qui 40 ans après sa création continue à faire des émules.

Justice oblige et nul doute que l’issue du procès ira dans le sens du compositeur français qui a tout mon soutien.

(Stéphane Guibert /  FINALSCAPE)

Culture & Cinéma : Roger Carel, une voix et d’innombrables histoires

Il fallait le dire :

COUP DE CŒUR ET CHAPEAU BAS AU CINÉMA FRANÇAIS

Un comédien comme on n’en fait plus mais aussi et surtout une voix que tout le monde connait : celle de Roger Carel

Je me fais autant qu’il me soit possible, une obligation et un devoir que de partager ce qui durant ma vie m’a marqué. Aujourd’hui, je consacre ce modeste billet à quelqu’un dont la voix et la prestance m’auront permis de me construire.

Il incarne Kermit la grenouille de les “Muppets show“, Z-6PO dans la saga “Star wars“, c’est également la voix française du regretté Benni Hill  ainsi que celle du célèbre détective Belge Hercule Poirrot d’Aghata Christie pour ne citer qu’une infime partie de ses prestations.

Roger Carel c’est près d’un demi siècle de cinéma et une voix incontournable.

Retrouvons-le ici dans un extrait du film : “Le coup du parapluie“.

Merci Roger pour ces histoires, ces séries et ces films que tu as si bien su retranscrire avec cette voix incomparable.

Stéphane Guibert / FINALSCAPE

Culture & Cinéma : Jean-Marie Bigard lynché sur la voie publique comme au temps des sorcières

C’est juste incroyable ! Comment un humoriste qui ne fait que son travail à savoir “nous faire rire” peut-il être mis pareillement sur la touche ?

Respect et soutien de la part de Finalscape !

Touches pas à mon poste :  Je fais une allergie épidermique concernant cette émission mais pour une fois et je dois bien l’admettre, merci à la chaîne C8 et l’animateur Cyril Hanouna pour cette vidéo.

Rendre justice à qui de droit : Jean-Marie Bigard humoriste français qui revient de loin !

Stéphane Guibert / Finalscape / VK