Amour et passion : La beauté d’un visage et la pureté d’une âme

Spread the love

Photo : Didier Haudepin

Quand le beauté d’un visage et la pureté de son âme nous égarent.

La beauté d’un visage : Celle de Didier Haudepin enfant, la pureté d’une âme, celle de celles et ceux qui vont au delà des préjugés.

Il c’est suicidé pour un amour impossible, pour l’amour qu’on lui reprochait d’avoir envers un copain de classe. Et si dans les rapports humain, tout était à revoir ?

Aimer c’est quoi ? Avoir des sentiments puissants envers quelqu’un et si ces sentiments étaient inavouables, si ces sentiments étaient interdits aux yeux d’une société amorphe et vouée au consumérisme, quelle autre échappatoire  que d’en finir ?

Aimer quelqu’un c’est d’abord des sentiments, un apprentissage de la vie et le partage avec l’autre. Le rapport sexuel est un complément et un aboutissement. Je veux parler d’amour réel et non de bassesses sexuelles.

Retour sur un film qui fit scandale lors de sa sortie dans les salles en 1964, réalisé par le regretté Jean Delannoy et interdit aux moins de 18 ans à l’époque :

“Les amitiés particulières” thème sur lequel je reviens régulièrement et qui me tient à cœur car l’amour ne devrait pas avoir de préjugés.

Vibrant hommage à Didier Haudepin et Francis Lacombrade dont le courage permit à l’époque, de briser une part du tabou.

Que sont devenus ces acteurs ? J’attends une réponse de Didier Haudepin. Autrement, voyez Wihipédia.

À suivre >>>

Stéphane Guibert / Finalscape

Facebook Comments

Laisser un commentaire